Accueil
La Belgique, ce pays du chocolat !
Partager

La Belgique, ce pays du chocolat !

Un article rédigé par Yves THIBAUT - 1RCF Belgique, le 15 avril 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023

Avez-vous déjà réfléchi aux raisons qui font de la Belgique le pays réputé pour le chocolat ? Frédéric Matriche est parti à la rencontre des artisans chocolatiers du pays pour comprendre ce qui poussent tant de nos compatriotes à en consommer par an et par personne 8kg en moyenne...

©Pixabay ©Pixabay

Les raisons d'un succès dans notre pays

 

Mélanie, artisane chocolatière a une explication : à la fin du 19e, plusieurs usines de torréfaction se sont établies dans le pays avec la particularité de proposer un raffinage plus intense. La croissance de la consommation de chocolat s’explique aussi du fait de l’invention de la praline par Madame Neuhaus. Contrairement à ce qu’on peut penser, le chocolat n’est pas une invention belge ! La matière première vient d’ailleurs d’Amérique du Sud… ce qui fait la réputation belge du chocolat, c’est donc bien la praline. 

 

Choco-Story, un musée dédié au chocolat se situe non loin de l’épicentre touristique de Bruxelles, à deux pas de la Grand-Place et du Manneken-Pis. Ce musée propose une immersion dans l’univers du chocolat...avec bien sûr une dégustation à la clef !

 

En raison de la consommation importante de cette douceur sucrée chez nos compatriotes, de plus en plus d'artisans chocolatiers s'établissent un peu partout dans nos régions. Cette consommation n'en est pour autant pas la seule raison. Il s'agit essentiellement d’un changement de carrière pour Anita, cette artisane chocolatière près de la Roche-en-Ardennes.

 

Retrouver le goût...de l'originalité

 

Il est évident que l'on ne s'improvise pas artisan chocolatier. Souvent, le désir de changement de carrière pousse de nombreuses personnes à s'orienter dans cette voie ; on peut parler de mode. Rare sont les jeunes qui s'établissent une fois leurs études terminées. Il est fortement conseillé d'accomplir avant toute chose une formation en école d'alternance, par exemple. 

Deux grandes périodes sont propices à la vente de chocolat dans les boutiques : Noël et Pâques. Et une chance pour ces artisans : de plus en plus de consommateurs se tournent vers eux.  La concurrence encourage chaque jour ces artisans à se démarquer. A partir de la fève (de Madagascar ou d‘ailleurs), les artisans chocolatiers font ce qu’on appelle du bean to bar. c'est-à-dire que la fève passe à la torréfaction mais chez le moins d’intermédiaires possibles.

 

En effet, de l’originalité, ceux-ci n’en manquent pas : décoration des œufs, invention de nouveaux goûts…il y en a même qui proposent de rajouter votre photo sur les mignonettes !

 

Bonne dégustation ! 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don