Accueil
[ Jeanne Barret ] Quand j’serai grande je serai…la première femme à faire le tour du monde
Partager

[ Jeanne Barret ] Quand j’serai grande je serai…la première femme à faire le tour du monde

Un article rédigé par Philippe Lansac, Amélie Gazeau - RCF, le 5 octobre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Quand j'serai grand ! : des récits d'aventures mythiques Jeanne Barret (1/2), la première femme à faire le tour du monde

Découvrez l'extraordinaire histoire d'une jeune bergère du Morvan qui va devenir une pionnière de l’aventure. Jeanne Barret est la première femme à avoir fait le tour du monde. Petit bémol : à l'époque les femmes sont interdites à bord des expéditions maritimes. Du Morvan au bout du monde, la jeune femme va devoir faire preuve de créativité pour contourner la loi et vivre le voyage de sa vie.

 

Jeanne Barret et Commerson / DR Jeanne Barret et Commerson / DR

Une enfance dans le Morvan : des moutons à la botanique

Jeanne est née au XVIIIème siècle au coeur du Morvan. Issue d'une famille extrêmement pauvre, Jeanne Barret, doit travailler dès son plus jeune âge pour aider un père ouvrier agricole sans le sou. Sa mère, elle, est morte alors qu'elle n'avait qu'un an. Une enfance difficile qui va forger un caractère de conquérante, de battante et une curiosité inlassable. La  jeune fille est affûtée pour partir à la conquête de sa vie et du monde.

 

Dans le petit village de la Comelle, où vît Jeanne, un suisse, passionné de plantes a emménagé récemment. Jeanne, qui passe ses journées dans la nature, aime et connaît bien les plantes, celles qui nourrissent et celles qui soignent. Aux côtés de l'herboriste, elle va développer de profondes connaissances sur les espèces végétales.

 

Treize ans plus tard, après avoir été recommandé par le curé de son village, Jeanne Barret, va aider un médecin, Philibert Commerson, qui vient d'avoir un fils et de perdre sa femme. Tout comme elle, le médecin aime découvrir les secrets des plantes. Petit à petit, cette passion commune pour la botanique va transformer cette relation professionnelle en amour interdit.

 

Jeanne Barret, itinéraire d'une rebelle
 

Pour fuir les cancans du village, Philibert et Jeanne déménagent en 1764 à Paris, non loin du futur jardin des plantes. En plein siècle des lumières, la recherche est en ébullition. Philibert espère bien trouver un poste de botaniste auprès des renommés Jussieu ou Buffon. C'est un poste tout autre qu'on va  lui proposer : il est recommandé pour devenir botaniste officiel de l'expédition autour du monde du grand navigateur Louis-Antoine Bougainville, mandatée par Louis XV.

 

Philibert Commerson est hésitant. L'amérique du Sud, l'Antarctique, les Indes néerlandaises semblent être des lieux bien trop lointains pour le médecin vieillissant. C'est sa compagne, Jeanne, qui va le pousser à partir... et avec elle ! Mais à l'époque les femmes sont interdites à bord. Rien ne peut arrêter la jeune femme, qui rêve de partir aux confins de la terre. Mais comment faire pour passer au dessus des lois et embarquer pour l'expédition ?

 

Le bateau la Boudeuse


 

Quand j'serai grand ! : des récits d'aventures mythiques Jeanne Barret (2/2), le passager clandestin de l'expédition Bougainville

Quand Jeanne devient Jean
 

Jeanne Barret, elle aussi passionnée de botanique, souhaite à tout prix accompagner Philibert dans cette aventure. Pour cela, elle va trouver une astuce plus qu'improbable : se travestir en homme. Le 1er février 1767, dans le port de Rochefort, c'est le jour du grand départ pour la Boudeuse et l'Etoile, les deux navires de l'expédition. Philibert Comerson arrive avec son valet, un certain Jean Barret.

 

C'est sur 33 mètres de long et en compagnie de 116 matelots que Jeanne, déguisée en valet, va devoir vivre sans se faire repérer. Heureusement, au début du séjour, elle partage sa cabine avec Philibert, ce qui lui permet d'être plus discrète. Pourtant rapidement la rumeur gronde et l'étonnant valet de Philibert attise la curiosité. Pour calmer les matelots, Jeanne fait preuve d'une imagination débordante : elle se dit eunuque

 

Après des mois de voyages et de plantes découvertes, notamment au Brésil, les deux bateaux font cap sur Tahiti. Alors que l'équipe est accueillie à bras ouvert et que la fête bat son plein, un tahitien comprend tout de suite que le valet de Philibert n'est pas un eunuque mais bien une "vahiné". Jeanne est démasquée. Bougainville le chef de bord, malgré son étonnement, admet le courage de Jeanne. Pour éviter tous problèmes Bougainville choisira, malgré tout, de débarquer Jeanne et Philibert à l'île Maurice, où ils continueront de découvrir de nombreuses plantes jusqu'alors méconnues et ce jusqu'à leur mort.

 

 

Jeanne Baret, découverte par les tahitiens./Illustration Marc Bourgne / Cols bleus


Ecouter les autres épisodes du podcast d'aventures "Quand j'serai grand", de fabuleux récits à écouter en famille disponible sur rcf.fr, sur notre appli et sur toutes les plateformes de podcasts !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don