Accueil
Jean-Luc Marion, un philosophe face au mystère de la Révélation
Partager

Jean-Luc Marion, un philosophe face au mystère de la Révélation

RCF,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Dialogue Jean-Luc Marion, un philosophe face au mystère de la Révélation 1/2

La philosophie a longtemps mis de côté la théologie - et tout ce qui relève de l’irrationnel et de la Révélation. Or peut-elle ignorer ce qui relève de l’expérience ? Cet écart entre philosophie et théologie intéresse beaucoup le phénoménologue Jean-Luc Marion. Il vient de publier deux livres d’entretiens : "À vrai dire - Une conversation avec Jean-François Paoli" (éd. Cerf), un ouvrage accessible et lumineux pour comprendre sa pensée et son parcours. Et "Paroles données - Quarante entretiens, 1987-2017".

Jean-Luc Marion, philosophe, membre de l'Académie française, le 27/09/2020 ©Corinne SIMON/CIRIC Jean-Luc Marion, philosophe, membre de l'Académie française, le 27/09/2020 ©Corinne SIMON/CIRIC

 

Jean-Luc Marion, un philosophe à la croisée de la théologie et de la philosophie

 

Philosophe, professeur émérite de l’université Paris-Sorbonne et membre de l’Académie française, Jean-Luc Marion est spécialiste de Descartes et de la pensée moderne. Ses écrits ont été traduits dans de nombreuses langues. En 2020, l’auteur de "D’ailleurs, la révélation" (éd. Grasset) a reçu le prestigieux prix Ratzinger.


À une époque où la théologie est peu connue des philosophes, Jean-Luc Marion croise la théologie et la philosophie. "Jusqu’à une époque récente les philosophe avaient une culture théologique, l’ignorance de la théologie date peut-être du XIXe siècle." Difficile toutefois d’interpréter la pensée de Descartes, Spinoza ou Malebranche sans aucune notion de théologie…

 

La philosophie à la limite de l'irrationnel


Dans une perspective que Jean-Luc Marion décrit comme "classique", la philosophie est vue comme une "science entièrement rationnelle". Qui met de côté l’irrationnel et laisse à la théologie le soin de considérer tout ce qui repose sur la Révélation. Un "discours réducteur et dominant, critique ou englobant" que la philosophie ne peut plus tenir, "qu’à la condition d’être sûre de ce qu’elle est". Or qu’est-ce que la philosophie ? Une science de l’être ? Mais qu’est-ce que l’être ? "La philosophie, sous la figure de la métaphysique, a dû admettre qu’elle ne sait pas ce qu’elle dit quand elle dit 'être'."


Pour Jean-Luc Marion, "aujourd’hui on est dans une situation où la séparation entre philosophie et théologie, qui demeure, n’est plus ce qu’elle était". Elle ne peut ignorer ce qui relève de l’expérience. "Il y a donc un retour en force de la théologie, en un sens", constate Jean-Luc Marion. La philosophie aussi part désormais d’un champ expérimental". Et sans confondre la phénoménologie et la théologie, "elles se juxtaposent".

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don