Accueil
Guillaume Apollinaire, celui qui voulait devenir "passionnément français"
Partager

Guillaume Apollinaire, celui qui voulait devenir "passionnément français"

Un article rédigé par Monserrata Vidal - RCF,  -  Modifié le 17 juillet 2023
En 2018 on commémore le centenaire de la mort de Guillaume Apollinaire, l'un des plus grands poètes français d'origine polonaise, engagé volontaire sur le front de la Grande Guerre.
Wikimédia Commons - Guillaume Apollinaire en 1916. Wikimédia Commons - Guillaume Apollinaire en 1916.

La Première Guerre mondiale aurait emporté 450 écrivains français. Engagé volontaire, Guillaume Apollinaire (1880-1918) est mort de la grippe espagnole, mais en raison de son engagement il a été déclaré mort pour la France - lui qui était polonais par sa mère et italien par son père, et qui de son vrai nom s'appelait Wilhelm Apollinaris de Kostrowitzky. "N'étant pas citoyen français, il peut très bien ne pas partir à la guerre, du reste Picasso lui-même est resté à Paris."

Son engagement volontaire sans avoir la nationalité française est d'autant plus étonnant qu'au moment où éclate la guerre, Guillaume Apollinaire était déjà un artiste reconnu. Le recueil de 52 poèmes "Alcools", fruit de 16 années de travail, paru en 1913, l'a consacré comme poète et poète moderne. Certains de ces vers sont dans toutes les mémoires... "Passent les jours et passent les semaines, ni temps passé ni les amours reviennent", chantait Serge Reggiani en 1972. En 2013, une imposante biographie du poète est parue aux éditions Gallimard, signée Laurence Campa. Pour retracer le parcours du poète, Monserrata Vidal commente cet ouvrage en compagnie de Sylvie Touchebœuf.

 

COMMÉMORATION DU 11 NOVEMBRE 1918L'armistice du 11 novembre 1918 marque la fin d'un conflit de quatre ans, trois mois et 14 jours. La Grande Guerre se solde par un bilan de plus de 38 millions de morts, blessés ou disparus. Pour les historiens la Première Guerre mondiale marque l'entrée de l'Europe dans le XXe siècle.
> En savoir plus

 

 

Émission enregistrée en novembre 2014

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don