Accueil
Florian Vetsch : Au volant de la vie
Partager

Florian Vetsch : Au volant de la vie

Un article rédigé par Daniel BERNARD - RCF Haute-Savoie,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Dans mon sac de voyage Florian Vetsch : Au volant de la vie

Alors qu’il mène sa vie à vive allure depuis son plus jeune âge, l’ancien pilote de course et de rallye Florian Vetsch nous reçoit dans son garage, en blouse de travail. Rencontré lors d’un rallye de voitures de collection en 1987, nos destins se sont croisés et recroisés, jusqu’à cette émission. Le champion a 80 ans et parle de sa vie et des autres avec humilité et générosité. Un exemple à suivre que je tenais absolument à vous faire rencontrer.

@Daniel Bernard @Daniel Bernard

Quelques éléments de sa vie mouvementée.

C’est en 1972 qu’il frôle la mort, au volant de sa Ferrari, lors des 24h du Mans. Un accident terrible qui coûte la vie au champion Joachim Bonnier. Tout autre que Florian Vetsch aurait pu baisser les bras, or il n’en est rien. Impliqué dans l’accident, il en ressort néanmoins blessé mais vivant. Il indique même le chemin de l’hôpital aux ambulanciers venus le secourir ! Il va poursuivre sa vie, au volant d’autres engins et il participera encore à de nombreuses éditions sur le circuit manceaux. Il ouvre son garage à Genève, près de Cointrin, et il consacre désormais sa vie à ses clients et à ses voitures, de préférence des Porsche. Il a même représenté la marque française Venturi ! Par ailleurs, il a mené une vie de citoyen actif sur sa commune, celle de Chambésy, comme conseiller municipal, puis comme conseiller administratif, devenant maire. Il fait un mandat de 4 ans à la députation dans le Canton de Genève. Le cœur sur la main, prêt à tout pour vous aider (j’en ai été le témoin direct plusieurs fois), il donne de son temps. L’émission a été enregistrée sur le lieu-même de son travail quotidien, son garage, et lorsque je lui pose la question de ses croyances, il répond à la façon des huguenots de pure souche : « Moi, je suis protestant ! » Et nous poursuivrons l’entretien…

 

Des moments de la carrière de Florian Vetsch

Vetsch a acquis sa première expérience en tant que pilote en rallye et courses de montagne. En 1971, au volant d’une Porsche 911 2.2 S, il devient champion Suisse de rallye, ce qui suppose se classer dans les premiers sur 16 courses de slaloms, courses de côte ou sur circuit. Sur les circuits, il a eu sa première course internationale dans le Tour de France automobile en 1970, où il était onzième au général 1,2.

En 1972, il fait ses débuts au championnat du monde des voitures de sport et aux 24 heures du Mans dont il y a participé sept fois. Sa meilleure place au classement final était la 16e, qu'il décrocha en 1973 avec Jean Selz sur une Porsche 911 Carrera RSR.

Il s’occupe, depuis plusieurs années, de l’assistance mécanique ou de l’organisation de courses aussi mythiques que les Mille Miglia, Le Rallye des Alpes, le Tour du Léman et du Grand prix de Divonne. Il est également instructeur pour les nouveaux licenciés, depuis plus de 30 ans, au sein de l’Automobile Club suisse (ACS). Il siège également en tant que vice-président au sein de l’Union Professionnelle Suisse de l'Automobile (section Genève) 1.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don