Accueil
Faire face aux défis de l'inclusion sociale avec La Varappe
Partager

Faire face aux défis de l'inclusion sociale avec La Varappe

Un article rédigé par Marine Samzun - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 27 septembre 2022  -  Modifié le 4 décembre 2023
Esprit d'Entreprise Faire face aux défis de l'inclusion sociale avec la Varappe

Spécialiste de l'inclusion sociale dans les Bouches-du-Rhône mais aussi au niveau national, le groupe La Varappe vient de fêter ses 30 ans : l'occasion de revenir sur l'approche innovante du groupe né à Aubagne qui accompagne des personnes éloignées de l'emploi vers des métiers en tension, et d'aborder les prochains défis dans le domaine de l'inclusion.

Les nouveaux défis de l'inclusion Les nouveaux défis de l'inclusion

"Ascension d'un couloir rocheux, d'une paroi abrupte, en montagne" : c'est la définition de la varappe dans le dictionnaire Le Robert. Mais pour Laurent Laïk, président du groupe d'insertion La Varappe, il s'agit plutôt de "l'escalade vers un emploi, vers le fait de se réaliser soi-même, de choisir sa vie et de développer son pouvoir d'agir".

 

Née à Aubagne il y a 30 ans, l'entreprise La Varappe se fonde sur une conviction forte : "nul n'est a priori inemployable", poursuit le dirigeant. Destiné en priorité aux personnes les plus éloignées de l'emploi (en situation de handicap, proches de la retraite ou jeunes sans diplômes), le groupe vise une approche globale pour lever les principaux freins à l'emploi, notamment la santé, le logement ou la mobilité.

 

Penser le futur de l'inclusion

 

"Nous nous sommes focalisés sur trois piliers indispensables", explique Margot Girard, responsable de l'innovation sociale au sein du groupe La Varappe, "construire de nouvelles modalités d'accompagnement incluant une dimension sociale et éducative, penser les métiers de demain et imaginer les nouveaux modèles d'entreprise sociale."

 

Grâce à cet accompagnement "à la carte", le groupe La Varappe a déjà accompagné près de 100 000 personnes vers l'emploi au niveau national, notamment dans les secteurs de l'environnement, de l'éco-construction, de la santé et des services aux entreprises. "Notre priorité aujourd'hui ? Penser le futur de l'inclusion en trouvant de nouvelles manières d'aller vers les personnes éloignées de l'emploi", explique Laurent Laïk. "L'objectif", poursuit-il, "c'est que l'inclusion devienne la norme de la société de demain". 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don