Accueil
Exposition universelle 2030 : Riyad le mauvais choix

Exposition universelle 2030 : Riyad le mauvais choix

Un article rédigé par STEPHANIE GALLET - RCF, le 1 décembre 2023  -  Modifié le 1 décembre 2023
Effervescence L’enlèvement de Marco Bellocchio, un Vatican en clair obscur

Riyad, la capitale de l'Arabie Saoudite, a été choisie mardi pour organiser l'Exposition universelle de 2030. Elle devance largement ses rivales Rome et Busan en Corée du Sud. Une victoire dès le premier tour de scrutin avec 119 votes, contre 29 pour Busan et 17 pour Rome, soit largement les deux tiers des 165 voix requises.
Les expositions universelles se tiennent tous les 5 ans et durent plusieurs mois.
L'élection de Riyad a provoqué de nombreuses protestations chez les ONG qui dénoncent son « épouvantable » en terme de droits de l'homme.
Le billet de Stéphanie Gallet

Par B.alotaby — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=69289480 Par B.alotaby — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=69289480

C’était mardi, comme une petite mise en bouche avant la COP28 qui se tient depuis jeudi.
L’ exposition universelle de 2030 a donc été attribuée mardi à cette bonne ville de Riyad. Oui, oui Riyad en Arabie Saoudite …
Mais avant de s'enthousiasmer pour le choix de la capitale d’un Etat qui découpe les journalistes à la scie. On se souvient de la mort terrifiante du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Mais, c’était en 2018, il y aune éternité …


Pour en finir avec les expositions universelles


Arrêtons nous un instant, sur le concept d’expo universelle.
Combien de temps encore allons-nous continuer la mascarade de ces évènement pseudo planétaires ? Quel est le coup social, climatique de ces manifestations ? Qui profitent vraiment de ces grandes expositions ?
Pour que, quelques happy few avides de grands voyage, de sensations fortes puissent dire : j’y étais et rapportent le selfie qui va bien.
Pour que, chaque pays puisse montrer combien il est à la fois le plus créatif et à la fois le plus dans le sens du vent.
On fait couler le kérosène et tourner les climatiseurs .
Riyad met en avant «la première exposition carbo-négative» rapporte la presse.
Carbo négative… Le concept pourrait faire rire s’il ne donnait pas envie de hurler : rappelons le : l'Arabie saoudite est l’un des plus gros producteurs de pétrole au monde et l'un des premiers émetteurs de gaz à effet de serre par habitant.


L'avenir est à la proximité


Redisons-le pour la culture comme pour le reste, l'avenir est à la proximité et à des évènements à taille humaine
Et ce n’est pas penser en amish que de le penser, juste s'inquiéter de nos émissions, du réchauffement climatique, de l’effondrement de la biodiversité mais aussi de la déliquescence du lien social. Pourquoi vouloir partir si loin, éblouir si loin ? C’est ici qu’il faudrait que la France se surpasse. A quoi cela sert-il de briller dans un pavillon lointain, si ici, tout devient atone et gris ?


Riyad le plus mauvais choix


Mais revenons à Riyad, comment peut-on glisser un tel bulletin de vote dans l’urne quand tous les warning sociaux et démocratiques sont au rouge ?
Comment peut-on dénoncer le sort des femmes en Iran en Afghanistan et accepter Ryad sans sourciller ?

Les ONG sont unanime : ce n’est pas le bon choix
Mais comme à chaque fois , les ONG crient dans le désert, et en plus le désert avance.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don