Accueil
Etat des lieux du sexisme en France
Partager

Etat des lieux du sexisme en France

RCF Alsace, le 7 février 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023

Le sexisme perdure et s’aggrave. Voilà l'une des conclusions qu’on peut lire dans le rapport annuel sur le sexisme en France qui vient d'être publié Un sexisme qui, selon ce même rapport, serait l’une des causes de l’augmentation des violences faites aux femmes. Au centre de ces questions, le rôle des réseaux sociaux et plus largement d’internet...
Nous en avons parlé avec Sylvie PIERRE-BROSSOLETTE, la présidente du haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes qui dresse le bilan, en voici quelques extraits

DR DR

RCF Alsace Bonjour Sylvie Pierre-Brossolette. Est-ce que ce n'est pas un paradoxe, qu'Internet, les réseaux sociaux ont à la fois permis  des avancées avec #MeToo, #balancetonporc,etc. Et vous l'avez mentionné aussi, les sites pornographiques sont à l'origine de l'augmentation de ces clichés sexistes et plus loin, des violences. Est ce que ce n'est pas un paradoxe que les mêmes outils provoquent des choses complètement différentes ?

 

Sylvie Pierre-Brossolette Comme toute avancée technologique, tout progrès, toute liberté, il faut à un moment donné l'encadrer. Quand on voit les inconvénients, quand on voit les effets secondaires indésirables. C'est comme la liberté de la presse, la liberté de l'audiovisuel, elle est encadrée. On ne peut pas écrire n'importe quoi, on ne peut pas montrer n'importe quoi à la télévision et Internet. Cette formidable liberté d'informer et de circuler, d'échanger et de communiquer doit également être encadrée. Internet est encadré pour les contenus sur le terrorisme, il est encadré pour les contenus sur la pédopornographie. Il faut aussi l'encadrer, sur les contenus violents et dégradants pour les femmes. Sinon on va fabriquer des générations qui auront une idée complètement banalisée de la violence dans les rapports humains et notamment dans les rapports femmes hommes. Et on n'aura que nos yeux pour pleurer en disant mais comment ça se fait que les féminicides ne baissent pas? On essaye de protéger les femmes, on essaie de punir les auteurs, mais finalement, à l'arrivée, ça continue à se manifester malgré tous les efforts de l'Etat et tous les Grenelles de la Terre. Et donc c'est pour ça que nous proposons un grand plan d'urgence au HCR qui se base sur deux piliers l'éducation tous azimuts et la régulation tous azimuts également.

 

RCF Alsace A quoi appelez-vous ? Une prise de conscience encore plus grande? 

 

Sylvie Pierre-Brossolette Un budget plus grand doit être alloué aux moyens de la police et de la justice. Parce que si les femmes ne sont pas bien accueillies, elles vont se décourager et on reviendra en arrière où le silence prévaudra de nouveau. Mais en amont, il faut aussi mettre le paquet en termes d'éducation et je pense que ça sera payant. C'est pour ça que nous le conseillons. On n'est pas du tout pessimiste, on est réaliste. On voit qu'il y a des choses qui n'ont pas encore bougé, qu'il faut faire bouger. Il y a eu des progrès. Le droit est un grand progrès, mais le chemin n'est pas terminé. Et pour éradiquer ce qu'il y a de pire, c'est à dire la violence, il faut s'y prendre en amont par l'éducation et la régulation. L'extirpation de tous les stéréotypes et clichés masculinistes qui sont encore présents dans le cerveau des jeunes Français.

 

La rédaction approfondit un sujet d'actualité locale, s'intéresse à un événement ou donne la parole à un acteur du territoire en trois questions.

Du lundi au vendredi à 7h40 et 12h00 sur RCF Alsace.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don