Accueil
Etat des lieux de la filière comté

Etat des lieux de la filière comté

Un article rédigé par Guillaume Rochon - RCF Jura, le 5 mai 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Son pour les articles Etat des lieux de la filière comté

A partir du jeudi 5 mai 2022, la filière comté se dévoile. Elle organise les Rendez-vous du comté avec 150 événements proposés dans 75 lieux de la zone de production de l’AOC fromagère. Elle propose au public de « redécouvrir le comté avec ceux qui le font ». Ils sont les héritiers de 800 ans de tradition et d’exigence qui se traduit par un cahier des charges renforcé.

©RCF Jura ©RCF Jura
Le président du CIGC Alain Mathieu

« La filière comté n’a pas échappé aux turbulences des deux années de crise sanitaire.

Cependant, les indicateurs restent stables et sont favorables », explique le président du CIGC Alain Mathieu. Le Comité interprofessionnel de gestion du comté réuni les acteurs de la première AOC (Appellation d’origine contrôlée) de France. 2400 exploitations productrices de lait à comté, 140 fruitières, 14 maisons d’affinage… Entre avril 2020 et avril 2021, 68 000 tonnes de comté ont été produites soit une hausse de 4% par rapport à l’année précédente. Sur cette production, environ 4000 tonnes étaient destinées à l’exportation, ce qui représente 10% du total des ventes.

 

« La Maison du Comté de Poligny illustre la réussite de notre filière »

 

La Maison du Comté de Poligny

Autre chiffre qui illustre la bonne santé de cette filière. La barre des 35 000 visiteurs a été dépassée en moins d’un an à la Maison du Comté de Poligny dans le Jura. Le nouvel espace muséographique de 3000m² à l’ossature bois très reconnaissable a ouvert ses portes au public le 19 mai 2021. Ce bâtiment touristique se veut ludique et détaille par de nombreux contenus, un terroir et un savoir-faire bien particulier nés il y a 800 ans.

Carte postale La nouvelle Maison du Comté à Poligny

Le cahier des charges de l’AOC Comté se renforce continuellement

 

Celui-ci est d’ailleurs rédigé noir sur blanc dans le nouveau cahier des charges de la filière comté, en cours de validation par l’INAO (Institut national de l’origine et de la qualité). Ce cahier des charges, encore plus exigeant sur le thème de l’environnement, est le garant de l’exigence de qualité et de goût. « C’est même plus que ça » pour Alain Mathieu. « Il s’appuie sur les trois piliers de la durabilité :

- les 14 000 emplois directs et indirects de la filière.

- la cohabitation entre agriculture et économie touristique.

- le renouvellement des générations. »

Du producteur à l’affineur en passant par le fromager, les acteurs de la filière sont régulièrement contrôlés par un organisme tiers sur 125 points. Le prochain cahier des charges devrait intégrer près de 200 points de contrôle.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don