Accueil
RCF Église : Comédie musicale à Royan, "Les cerisiers de Nagasaki"
Partager

Église : Comédie musicale à Royan, "Les cerisiers de Nagasaki"

RCF Charente-Maritime, le 1 juillet 2024  -  Modifié le 9 juillet 2024
3 questions à... Eglise : comédie musicale à Royan "Les Cerisiers de Nagasaki"

Les faits sont authentiques. L’histoire se déroule dans les années 1935 à 1950 au Japon. Un jeune couple vit dans la ville de Nagasaki. Midori et Takashi Nagai. Lui est un brillant universitaire, chercheur, qui effectue les premiers clichés radiologiques. Il découvre la religion catholique et se convertit.

Guerre contre la Chine, seconde Guerre Mondiale, bombes nucléaires… cette comédie musicale raconte et retrace les grandes étapes de la vie de ce couple avant, pendant et après la guerre.

photo extraite du livret de la comédie musicale "Les Cerisers de Nagasaki" photo extraite du livret de la comédie musicale "Les Cerisers de Nagasaki"

Genèse de la comédie musicale

Le père Christophe de la Chanonie, curé de la paroisse de Saint-Sulpice de Royan, est à l’initiative de cette comédie musicale. Il l’a écrite, et aujourd’hui, il lui donne vie. Il recherche actuellement des personnes sachant bouger sur scène et chanter. Il y a cinq rôles d’acteur-chanteur, dédoublés par précaution. Au total, 8 comédiens sont recherchés.

 

Le casting

Un homme entre 30 et 40 ans, cheveux foncés, taille environ 1m70, de corpulence mince, yeux foncés pour jouer le rôle de Takashi Nagaï. Takashi est un radiologue venant progressivement à la foi chrétienne. Il est confronté à la mort, la guerre, la souffrance. Auteur d’une œuvre scientifique et littéraire, il devient alors célèbre dans son pays, et au-delà. Il est considéré comme un sage.

 

Une femme 30/40 ans, cheveux longs foncés, taille environ 1m60, attitude gracieuse, pour jouer le rôle de Midori. Midori est issue de la famille Moriyama, dont les ancêtres sont des « chrétiens cachés », religion transmise clandestinement pendant des siècles. Logé chez eux, l’étudiant Takashi découvre cette religion, et une idylle naît entre les deux protagonistes.

 

Une femme 50/60 ans, taille environ 1m60, pour jouer le rôle de la belle-mère de Takashi : Mme Moriyama, mère de Midori. Elle vit au côté de sa fille et prend soin de la maison et de ses hôtes. Elle travaille dans les rizières.

 

Un homme 45/55 ans, taille environ 1m80, pour jouer le rôle de Maximilien Kolbe. Il est polonais, religieux franciscain, en mission au Japon de 1930 à 1933, et côtoie Takashi Nagaï. Il le consulte pour des problèmes pulmonaires. Entreprenant, il développe sur place l’imprimerie de journaux religieux. Il regagne la Pologne, puis il est arrêté et envoyé au camp de concentration d’Auschwitz. Il y meurt de faim et de soif en prenant la place d’un père de famille. Il a l’étoffe d’un saint.

 

Une femme 25/30 ans, 1m 60 environ, pour jouer le rôle d’une religieuse infirmière (japonaise). Elle travaille avec un Professeur de médecine. Ces deux personnages sont inventés pour restituer l’ambiance de l’université de médecine de Nagasaki ainsi que les secours sur les champs de bataille.

 

Modalités pratiques

Les postulants sont bénévoles.  Trois représentations sont prévues dans le diocèse de La Rochelle et Saintes à l’horizon 2025 (Pentecôte). Il est envisagé des représentations à l’extérieur du département.
Les répétitions se tiendront à Saint-Sulpice de Royan, dernier trimestre 2024 et pendant l’année 2025.

Pour postuler, envoyer vos coordonnées et une courte vidéo par mail : falci.musique@gmail.com ou par téléphone 06 95 85 26 38 avant le 2 septembre 2024

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

3QA_RCF17
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
3 questions à...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don