Edmond

RCF Rennes, le 30 janvier 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023

Les éditions Rue de Sèvres qui fêtent leur 10 ans, sortent en ce début d’année une nouvelle édition avec vernis, couverture cartonnée et fer à chaud, de trois de leurs titres phares, The End de Zep, LA Venin de Laurent Astier et Edmond de Leonard Chemineau. Edmond est une adaptation de la pièce de théâtre d'Alexis Michalik, qui nous raconte l'histoire de la création de Cyrano de Bergerac… Nous entrons sans plus tarder dans les coulisses du théâtre de la porte Saint-Martin pour rencontrer le génie d'Edmond Rostand.

 

Edmond (Chemineau - Rue de Sèvres) Edmond (Chemineau - Rue de Sèvres)

Edmond de Léonard Chemineau chez Rue de Sèvres 5

 

Edmond (Chemineau - Rue de Sèvres)

 

Paris, décembre 1897, Edmond Rostand n'a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d'angoisses. Après l'échec de La princesse lointaine, avec Sarah Bernhardt, ruiné, endetté, Edmond tente de convaincre le grand acteur en vogue, Constant Coquelin de jouer dans sa future pièce, une comédie héroïque, en vers. Seul souci : elle n'est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de coeur de son meilleur ami et du manque d'enthousiasme de l'ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit mais qui deviendra la pièce préférée des français, la plus jouée du répertoire jusqu'à ce jour.

Tous les ingrédients sont ici réunis pour passer un très agréable moment de lecture : tout d'abord l'histoire, celle d'Alexis Michalik sur laquelle se base Léonard Chemineau, mais aussi et surtout la mise en scène de l'auteur de BD dont la maîtrise de la narration est tout à fait exceptionnelle. L'intrigue, qui mêle acte de création, amour et dédale dans le petit monde du théâtre parisien, s'installe lentement. Edmond Rostand patine et sombre depuis l'échec de sa dernière pièce quand, une suite d'évènements, de rencontres et de promesses s'enchaînent, laissant place à une course effrénée vers un gigantesque final : la première représentation du futur plus grand succès du 20ème siècle sur les planches : Cyrano de Bergerac. Avec cette très belle bande dessinée, nous nous laissons donc emporter dans le coeur du théâtre parisien avec de nombreuses grandes figures telles que Sarah Bernhardt, Constant Coquelin mais nous y rencontrons aussi aux côtés d’Edmond les écueils de la création, les petites mains et les financiers véreux sans qui pourtant nulle pièce ne pourraient malheureusement voir le jour.  Rostand, que le doute minait au début de ce récit devient au fil des pages l'homme que plus rien n'arrête, ni les créanciers, ni les caprices et doléances de ses acteurs et actrices … Nous le suivons à travers l'écriture de sa pièce, funambule en pleine création, et sommes totalement happé par le récit, les dialogues, et les protagonistes, tous plus hauts en couleurs les uns que les autres, à l'image de Constant Coquelin campant le rôle titre et dont les échanges avec Edmond Rostand deviennent les futures tirades de Cyrano.

Edmond (Chemineau - Rue de Sèvres)

Léonard Chemineau, dans une veine humoristique, propose des dessins et une mise en couleurs très soignés, très détaillés, qu'il s'agisse des costumes, des lieux d'époques ou des expressions des différents personnages. Ajoutez à cela, une mise en page extrêmement vivante et vous obtenez une petite merveille de bande dessinée. Cet album réussit à nous embarquer dans un vaudeville frénétique et burlesque. Attention, cependant, nous doutons qu'il faille prendre pour argent comptant toutes les situations vécues par le héros jusqu’alors en panne d’inspiration - qui n’a plus qu’à retranscrire, en vers, de sa plume alerte, les situations qu'il voit se dérouler sous ses yeux !

 

Programmation musicale : 

Tirade du Nez, Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau (1990)

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don