Accueil
Deux romans drôles et épiques qui refont l'histoire
Partager

Deux romans drôles et épiques qui refont l'histoire

RCF,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Au pied de la lettre Et si on refaisait l'histoire?

Des nostalgiques de la royauté d'un côté, des anarchistes de l'autre. Il y a chez Thierry Froger comme chez Louis-Henri de La Rochefoucauld un même "goût pour les perdants magnifiques". "Et pourtant ils existent" (éd. Actes Sud) et "Châteaux de sable" (éd. Robert Laffont) sont deux livres drôles et épiques, qui réécrivent l'histoire.

Louis-Henri de La Rochefoucauld ©Astrid di Crollalanza ; Thierry Froger ©L. Barbin Louis-Henri de La Rochefoucauld ©Astrid di Crollalanza ; Thierry Froger ©L. Barbin


Et si Louis XVI revenait parmi nous ?


Faut-il l’appeler Louis-Henri-Jean-Marie-François de La Rochefoucauld, ainsi qu’il décline son identité dans son roman ? Son héritage familial fait déjà de lui un personnage de roman. À la façon d’un Philippe Roth ou d’un François Weyergans, et avec beaucoup d’autodérision, Louis-Henri de La Rochefoucauld se met lui-même en scène dans "Châteaux de sable". Une vie de Louis XVI qu’il "ne pouvait" raconter "sous pseudo" puisque sa famille était proche de la famille royale - son ancêtre est celui qui a annoncé la prise de la Bastille à Louis XVI.

 

Critique littéraire et romancier, Louis-Henri de La Rochefoucauld a imaginé une histoire drôle et mélancolique où le fantôme du roi apparaît un soir dans un bar où se trouve le héros. Louis XVI revient pour vivre secrètement parmi nous - il est installé quai de Bourbon à Paris. Une intimité se crée entre le fantôme du roi et le narrateur. "Châteaux de sable", c’est la réécriture d’un récit familial. Une interview imaginaire où le fuyard de Varennes est un personnage sympathique, que le romancier a voulu "un peu truculent et assez mélancolique". Il écrit : "J’aimais Louis XVI pour des raisons familiales et poétiques plus que politiques." Louis-Henri de La Rochefoucauld ne revendique pas son royalisme mais "une sorte de rêverie autour d’un imaginaire". Sa fidélité au roi relève d'une tendresse pour "les perdants magnifiques" plutôt que les "vainqueurs narcissiques".


"Châteaux de sable" (éd. Robert Laffont)

 

Réécrire l'histoire, nourrir la légende


"Ça m’a toujours intéressé ce rapport entre la vérité et la légende." Thierry Froger aime cet aspect "non linéaire" de l’histoire, qui avance par "à-coups" et "soubresauts", et où les événements sont comme "des points centraux autour desquels on tourne" - il n'y a qu'à voir la façon dont on a rapproché la Révolution française de l'épisode des "Gilets jaunes".

 

"Et pourtant ils existent" est un roman polyphonique et foutraque, où se mêlent les témoignages et les vérités de personnages mystérieux. Entre la mort de Jaurès et la guerre d’Espagne, il déroule la grande histoire et la petite. Il fait se croiser des personnages fictifs et d’autres réels, qui se répondent et s’opposent. Dans cette histoire-là, les conflits révèlent les tempéraments et nourrissent les légendes. Poète et plasticien, Thierry Froger enseigne l’écriture. Romancier plusieurs fois primé, Il a reçu le prix Envoyé par La Poste pour son premier roman "Sauve qui peut (la révolution)" paru en 2016. Depuis, il ne cesse de "mettre en récit le temps et l’histoire".


"Et pourtant ils existent" (éd. Actes Sud)
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don