Accueil
Des bastides aux cités : histoire des quartiers Nord de Marseille
Partager

Des bastides aux cités : histoire des quartiers Nord de Marseille

Un article rédigé par Marine Samzun - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 27 avril 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Au cœur de la cité Des bastides aux cités : histoire des quartiers Nord de Marseille

Au siècle dernier, à la place des barres d’immeubles des cités des quartiers Nord se dressaient des bastides et même des châteaux : c’était là où la bourgeoisie marseillaise prenait ses quartiers. Retour sur l’histoire oubliée de ces quartiers plus connus aujourd’hui pour leurs faits divers que pour leur glorieux passé.
 

Judith Aziza, historienne et présidente de l’association “Une histoire de Marseille” Judith Aziza, historienne et présidente de l’association “Une histoire de Marseille”

Après avoir entamé l'année dernière un cycle de découverte des différents quartiers de Marseille, notamment avec l'histoire du Prado ou encore de la Canebière, l'historienne Judith Aziza et présidente de l’association “Une histoire de Marseille” organise un nouveau "café-histoire" le 4 mai prochain sur les quartiers Nord.

 

"Il y a des merveilles au niveau patrimonial qui pâtissent de la réputation des quartiers nord : trafics de drogue, réglements de compte, faits divers... L'idée est d'inciter les marseillais qui ne connaissent pas ces quartiers à aller s'y balader et à les dédiaboliser", souligne l'historienne, auteur d'"Une histoire de Marseille en 90 lieux"

 

Bastides, églises et noyaux villageois

 

"Jusqu'au 19ème siècle et même jusqu'à la 2ème guerre mondiale, Marseille est habitée par des personnes aisées qui disposaient de bastides, c'est-à-dire des maisons de maitre au centre d'une propriété agricole. Il y en avait beaucoup dans le nord de Marseille car l'eau y était présente, contrairement aux quartiers sud, notamment avec le ruisseau des Aygalades qui passe toujours là-bas", poursuit Judith Aziza. 

 

Plusieurs bastides, comme la bastide Varella actuellement en péril, mais aussi des églises ou des noyaux villageois comme le quartier de La Cabucelle demeurent encore aujourd'hui les vestiges de plusieurs siècles d'habitation marseillaise au coeur des quartiers Nord.

 

"Suite aux bombardements de la seconde guerre mondiale, la ville était déjà en pénurie de logements. Avec l'appel en masse de la main d'oeuvre étrangère pour faire face aux besoins de l'industrie, plusieurs vagues d'immigration se sont succédées, générant ainsi la construction des barres d'immeubles qu'on connaît aujourd'hui", raconte l'historienne.

 

 

Informations pratiques : café histoire "Des bastides aux cités : histoire et évolution du nord de Marseille (XVIe-XXe siècle)" organisé le 4 mai à 19.30 au cinéma Le Prado

Inscriptions par mail : reservationscafehistoire@gmail.com

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don