Accueil
David Vandeput. Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel.
Partager

David Vandeput. Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel.

Un article rédigé par Jacques Galloy - 1RCF Belgique, le 5 septembre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
God's talents David Vandeput. Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel.

Qui est le pasteur David Vandeput, le nouveau président élu du Synode Fédéral des Églises protestantes et évangéliques de Belgique ? Ce synode représente 19 dénominations, 580 églises et 150.000 membres belges. Quelles sont ses sources d’inspiration et les grands défis à venir ?

David Vandeput David Vandeput

Une nouvelle aventure
 

Une nouvelle aventure débute pour David Vandeput depuis ce 1 septembre. Le pasteur cinquantenaire vient de démissionner de son poste de direction dans le monde de la construction après une belle carrière de 27 ans dans la même entreprise. Il va s’occuper à plein temps du synode fédéral des Églises protestantes et évangéliques de Belgique. Parfait trilingue, il lit surtout des livres en anglais depuis son enfance en Afrique du Sud, dialogue en néerlandais dans sa commune d’Anderlecht et prêche en français.
 

Il vit littéralement une de ses citations bibliques favorites: “Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel”, tiré du livre de Josué 24,15. En effet, lui-même fils d’un pasteur qui a co-fondé le synode fédéral en 1998, il est l’époux de Myriam avec qui ils ont eu deux enfants: Kevin est pasteur à Londres tandis que Chelsey est secrétaire du réseau évangélique “Antioche” et adjointe de David. David est d’ailleurs président du réseau “Antioche” qui compte 130 églises pour 8.500 membres en Belgique. “La colonne vertébrale de la société, c’est la famille” clame David. Bref, c’est une histoire de famille où la foi se transmet.
 

David accompagne sa fille Chelsey lors de son mariage en 2019.

David emmène sa fille lors de son mariage en 2019.

L'univers évangélique et protestant
 

Il n’est pas toujours simple de comprendre l’univers évangélique et protestant. Le but principal du Synode Fédéral des Églises protestantes et évangéliques de Belgique est de représenter les dénominations affiliées et les œuvres reconnues sur base de la confession de foi de l’Alliance Évangélique Mondiale. Le synode compte 580 églises. L’Église Protestante Unie de Belgique (ÉPUB) et ses églises partenaires constituent l’autre branche du culte protestant et évangélique. Elle compte une centaine d’églises. Ces deux branches forment ensemble le Conseil Administratif du Culte Protestant et Évangélique (C.A.C.P.E.), qui représente l’ensemble du culte protestant et évangélique auprès des autorités civiles. Pour mémoire, depuis 1839, le prédécesseur de l’ÉPUB a été considéré par le gouvernement belge comme interlocuteur pour le culte protestant et évangélique.Pour diverses raisons, le Synode Fédéral a été fondé au début de 1998 en tant qu’organisation représentative de trois principaux groupements évangéliques existants : la Fédération Evangélique Francophone de Belgique (FEFB), l’Evangelische Alliantie Vlaanderen (EAV ; Alliance Evangélique de Flandre ) et le Verbond van Vlaamse Pinkstergemeenten (VVP; Alliance d’Eglises Pentecôtistes Flamandes ).
 

Sang noir dans un corps blanc
 

“Sang noir dans un corps blanc”, David Vandeput a grandit dix années en Afrique du Sud. Il visite régulièrement le grand continent africain. “C’est impressionnant de participer aux nuits de prière en Afrique”, explique David Vandeput. En juillet dernier, il était au Ghana, un pays si accueillant et bienveillant, à la pointe dans certains domaines, dont l’épidémiologie. “Il est temps que l’Afrique se relève et prenne sa place”, répète-t-il. La jeunesse occupe une place importante dans les missions de David. Avec d’autres, il a participé au succès de la Convention de Jeunesse à Godinnes qui rassemblait 600 à 700 jeunes avant le Covid19. Actuellement, il faut rebâtir cet évènement, refédérer 80 à 100 bénévoles afin d’organiser la prochaine édition en 2023. Il est aussi fort impliqué dans le réseau européen de la jeunesse évangélique, qui rassemblait par exemple 25.000 jeunes à Kiev avant les évènements. Maintenant, il s’agit d’aider les ukrainiens et tout le réseau s’y emploie.

Convention de Jeunesse

Convention de Jeunesse à Godinnes

Sources d'inspiration
 

Ses sources d’inspiration illustrent l’ouverture et l’état d’esprit du pasteur. Fortement inspiré par la personne de Jésus, il apprécie la vision et l’enseignement du Dr Abu Bako, économiste ghanéen évangélique qui développe la théorie des “8 portes de la société” afin de rendre du sens à l’humanité bouleversée. Il apprécie la récente série télévisée “The Chosen”, qui raconte la vie de Jésus de façon très réaliste. Sa dernière lecture est “Rooted” (enraciné) de Banning Liebscher, une invitation à découvrir les racines et les lieux cachés où Dieu vous développe. Il apprécie visiter son frère qui vit à Gruyère en Suisse et profiter de la plage et de la mer à Calpe près d'Alicante. Il apprécie beaucoup la figure de sainte mère Teresa qui a dit notamment: “Tu peux faire des choses que je ne peux pas, je peux faire des choses que tu ne peux pas; Ensemble, nous pouvons faire de grandes choses.”

David et des jeunes à la Convention de Jeunesse

David et des jeunes lors de la Convention de Jeunesse

Prière et unité
 

Le principal défi à venir pour David Vandeput est de poursuivre le développement du Synode Fédéral entamé par son prédécesseur, le Dr. Geert W. Lorein. Lors de son élection, David Vandeput a reçu ces deux mots d’ordre : “prière et unité”. L’enjeu est d’évangéliser, d’unifier et d’influencer le cours du monde pour un avenir meilleur. Le défi est donc de discerner comment rester pertinent dans un monde changeant. La passation officielle de pouvoir est prévue le 17 septembre à Anderlecht.

Plus d'infos sur :
Synode Fédéral : https://synfed.be
Réseau Antioche: https://www.antioche.be/
La Convention de Jeunesse: https://www.facebook.com/conventionjeunesse

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

1RCF Belgique - God's talents
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
God's talents

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don