Accueil
Corto Maltese
Partager

Corto Maltese

RCF Rennes, le 12 octobre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023

Dans cette émissions, nous serons accompagné du héros aventurier romantique au profil le plus connu du 9ème art : Corto Maltese, qui, vous l’avez peut-être remarqué, fait son grand retour dans les rayons bds de ces dernières années, avec de nouvelles aventures proposées par de talentueux dessinateurs et scénaristes…

Corto Maltese - Hugo Pratt Corto Maltese - Hugo Pratt

Corto Maltese est un personnage «culte» dans l’histoire de ce que le roman graphique européen a de meilleur; il est même considéré comme un véritable mythe littéraire du XXème siècle. C’est un voyageur, un marin plein d’ironie qui allie à son apparence et à son caractère méditerranéen une culture anglo-saxonne.

Corto, qui signifie en espagnol «rapide», a été créé en 1967 par le grand dessinateur vénitien Hugo Pratt.

Corto est un anti-héros qui préfère la liberté et l’imagination à la richesse. Sorte d’Ulysse moderne, il est capable de nous faire voyager dans les endroits du monde les plus fascinants.

Corto Maltese par Hugo Pratt chez Casterman 5.5

Aventurier charmeur et ironique, Corto Maltese - amoureux de sa liberté et des femmes - traverse le monde, toujours en quête d'un trésor caché, d'un ami à sauver... ou d'une cause perdue à défendre.

Différentes approches du personnage et de la narration sont offertes au lecteur au cours des 12 publications du vivant d’Hugo Pratt : du roman graphique, de l’aventure au long cours comme le premier volume La ballade de la mer salée ou encore Corto Maltese en Sibérie... Mais aussi des histoires courtes : 4 tomes, ceux pour lesquels l’auteur a créé ses histoires pour Pif Gadget, durant le début des années 70, qui nous invitent à découvrir le héros à travers des histoires de seulement 20 pages. Ce sont Sous le signe du Capricorne, Corto toujours un peu plus loin, Les Celtiques et Les Ethiopiques. Si le trait d’Hugo Pratt a toujours été dans l’épure et l’évocation où en quelques traits, il pouvait faire ressortir une ambiance maritime [...] pour moi, le sommet graphique se situe jusqu’à son aventure en Sibérie mais surtout dans ses années Pif Gadget avec notamment Les Celtiques et Les Ethiopiques où certaines planches hantent encore mes envies de dessinateur amateur.  Mais il ne faut pas négliger les histoires suivantes comme Fable de Venise, déclaration d’amour aux rêves et la cité des doges ou La maison dorée de Samarkand, chasse au trésor savoureuse qui déconstruit en quelque sorte le récit d’aventure et mettant en scène un Raspoutine savoureux.
Corto Maltese est le héros d’une série d'histoires où l’important n’est pas le trésor mais la quête à travers un personnage voyageur, un marin plein d’ironie qui allie à son apparence et à son caractère méditerranéen une culture anglo-saxonne. Corto est un anti-héros qui préfère la liberté et l’imagination à la richesse. Sorte d’Ulysse moderne, il est capable de nous faire voyager dans les endroits du monde les plus fascinants…

Corto Maltese - La Ballade de la mer salée (Hugo Pratt - Casterman)


Corto Maltese, Nocturnes Berlinois par Juan Diaz Canales et Ruben Pellejero chez Casterman 3.5

Corto Maltese - Nocturnes Berlinois (Juan Diaz Canales, Ruben Pellejero - Casterman)

Automne 1924, Corto doit retrouver un ami très cher à Berlin. Mais à son arrivée dans la capitale allemande, il découvre que celui-ci a été assassiné. Il se lance alors dans une enquête pour retrouver son assassin, et obtenir, sinon justice, au moins vengeance. Mais la fragile république de Weimar est déjà au bord de la guerre civile, entre espions communistes et société secrète d'extrême droite, et ils semblent tous vouloir l'empêcher de parvenir à ses fins...

Juan Diaz Canales propose comme toujours un travail de qualité et respectueux de l’oeuvre d’Hugo Pratt, nous y retrouvons même des répliques dignes du Corto Maltese originel. Le cahier des charges et les cases sont bien cochées, action, aventure, ésotérisme et sociétés secrètes. Les amateurs seront comblés même si l’on aimerait que les auteurs tentent de nouvelles approches pour s’approprier vraiment le personnage, ce que tente de faire Ruben Pellejero au pinceau, malgré les nombreux profils avantageux de notre marin ou visage de face en contre jour - passages que l’on dirait obligés à chaque album - certaines séquences proposent des cadrages originaux comme la scène nocturne du moulin à aube quand d’autres séquences sont aussi réussies que certaines de Pratt, comme la scène des parapluies ou celle du tournage du film en noir et blanc [...] Bref, les amateurs de la reprise seront donc vraiment satisfaits par ce nouvel épisode, les puristes râleront certainement et certains autres, comme votre serviteur, trouveront l’album réussi mais manquant toujours de singularité. 

Corto Maltese - Nocturnes Berlinois (Juan Diaz Canales, Ruben Pellejero - Casterman)


Corto Maltese - Ocean Noir par Quenehen et Vives chez Casterman Corto Maltese - Ocean Noir (Quenehen et Vives - Casterman)

Sur les eaux de la mer de Chine, le profil d’un pirate bien connu se dessine dans l’ombre d’une cabine de pilotage… Corto Maltese est de retour, à l’abordage d’un yacht de luxe. Des rues bondées de Tokyo jusqu’aux sommets des Andes, le gentilhomme de fortune poursuit un trésor mythique, disputé par une société secrète nationaliste et des narcos sans scrupules... Mais plus que jamais, ce sont les sentiments qui vont mener le célèbre marin romantique.

Bastien Vivès et Martin Quenehen s’emparent du mythique personnage d’Hugo Pratt pour le plonger dans notre époque contemporaine.

Corto Maltese - Ocean Noir (Quenehen et Vives - Casterman)

 Il faut bien admettre que ceux qui ont tenté le grand écart en s’appropriant Corto Maltese en le faisant vivre de nouvelles aventures au début des années 2000 se sont quelques peu cassés les dents. C’est le cas de Martin Quenehen et Bastien Vivès, qui nous ont invité, l’an dernier à naviguer sur l’Ocean Noir auprès de ce nouveau Corto Maltese. Un épisode déstabilisant, loin d’être une réussite totale mais non dénué d’intérêt et qui mérite d’être lu pour se forger son opinion : trahison totale de l’oeuvre de Pratt, réussite imprégnée de l’essence du maitre ? Pour ma part, je le place entre les deux :  j’estime en effet qu’ils ont raison de trahir, sans cela, l’adaptation ne peut que ne pas fonctionner. Malgré de nombreux défauts [...], j’ai pris plaisir à lire cette histoire où j’ai parfois ressenti le souffle de l’aventure de Corto Maltese et l'on peut noter des personnages de Corto et Raspoutine très réussis. 


Programmation musicale :

Dirty Old Town, The Pogues

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don