Accueil
Convention citoyenne sur la fin de vie, quels enjeux pour l'Eglise ?
Partager

Convention citoyenne sur la fin de vie, quels enjeux pour l'Eglise ?

Un article rédigé par Christine Martin - RCF Jerico Moselle, le 27 octobre 2022  -  Modifié le 5 février 2024

Le président Macron a annoncé l'ouverture d'une convention citoyenne sur la fin de vie qui s'appuie sur une note publiée par le comité consultatif national d'éthique le 13 septembre 2022. Le père Fabien Faul, prêtre du diocèse de Metz et maitre de conférence en éthique à l'université de Lorraine, nous présente cette note et les enjeux de cette réflexion national au regard d'une éthique chrétienne. 

Père Fabien Faul Père Fabien Faul

L'avis du comité national d'éthique -CCNE- présente en premier lieu un certain nombre de constats, tant sur la place de la mort dans notre société, que sur le "mourir en France" et la situation du monde des soignants. Il parle notamment de la situation des soins palliatifs, qui ont été inscrits dans la loi depuis 1999 mais ne sont toujours pas une réalité dans de nombreux lieux à ce jour. Le CCNE préconise la mise en place de formation des soignants et des citoyens sur ce qui est dans les lois successives. 

Le Père Fabien Faul présente aussi la manière dont les membres du CCNE parlent d'une "éventuelle modification législative sur la fin de vie", de toutes les limites et risques qu'elle engendre et des questions qu'elle soulève. Il développe quelques questions éthiques que cela pose, tant sur le plan de l'anthropologie que sur le rôle éthique des soignants. 

Il parle enfin des questions que cela pose à l'éthique chrétienne, en cela qu'il vient confronter des valeurs qui peuvent être antagonistes, entre l'interdit fondamental de donner la mort, et la question qui est soulevée par un désir d'autonomie individuelle à décider de sa propre vie, et donc de sa propre mort.

Une rencontre à retrouver dans sa version intégrale : 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don