Accueil
Concours d'écriture en prison : dans les coulisses de l'édition 2021 présidée par Leïla Slimani
Partager

Concours d'écriture en prison : dans les coulisses de l'édition 2021 présidée par Leïla Slimani

Un article rédigé par Amélie Gazeau - RCF,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Livre comme l'air, l'émission littéraire en prison Les coulisses du jury littéraire de Lire Pour En Sortir

Véronique Macary nous emmène au coeur des délibérations de la deuxième édition du concours d'écriture en prison proposé par l'association Lire pour en Sortir.

Leïla Slimani entourée des membres du jury de l'édition 2021 du concours d'écriture en prison proposé par l'association Lire pour en Sortir / @Lire pour en Sortir Leïla Slimani entourée des membres du jury de l'édition 2021 du concours d'écriture en prison proposé par l'association Lire pour en Sortir / @Lire pour en Sortir

"La vie devant soi" : thème de l'édition 2021 du concours d'écriture de l'association Lire pour en Sortir

 

Pour la deuxième année, l'association Lire pour en Sortir a organisé un concours d'écriture donnant ainsi l'opportunité aux détenus de prendre la plume. Cette année le thème était "La vie devant soi". Plus de 132 autrices et auteurs provenant de 35 établissements pénitentiaires se sont transformés en apprentis écrivains nous emmenant dans des imaginaires qui ne connaissent pas de frontières.

Ce concours a aussi vocation a faire des ponts entre le dedans et le dehors, à être un petit caillou blanc sur le périlleux chemin de la réinsertion contre l'illettrisme, enjeu majeur de la lutte contre la récidive. Véronique Macary, nous emmène rue du Faubourg Saint-Honoré pour découvrir les coulisses du jury exceptionnel ayant la difficile mission de choisir les lauréats de l'édition 2021 du concours.

 

Des textes originaux et "très littéraires" pour la promotion 2021 du concours

 

Sous la présidence de Leïla Slimani, également marraine de l'association Lire pour en Sortir, le jury du concours a attribué 8 prix lors de la réunion qui s'est tenue le 3 septembre 2021. Slam, poésie, fiction ou récit, les auteurs pouvaient choisir leur genre favori. Une contrainte seulement, il ne fallait pas dépasser 5 pages.

Le jury était composé d'auteurs, de membres de l'Administration pénitentiaire, de mécènes, de bénévoles et du Lauréat du Grand Prix 2020. Pour Leïla Slimani, la promotion 2021 est particulièrement talentueuse. "Cette année on a vraiment des textes de qualité, encore plus que l'année dernière, je suis assez frappée par le côté très très littéraire, la recherche dans le vocabulaire, la recherche dans les thèmes, une grande originalité dans le traitement donc je pense que ça va être passionnant de discuter avec les membres du jury autour de ces textes" annonce-t-elle.

 

Et les grands gagnants sont...

 

Pour les personnes détenues : 


- Le Grand Prix a été attribué à “La vie devant soi - Bingen” de N.J. détenue à Roanne,
- Le Prix Coup de Coeur a été attribué à “ Je me souviens” écrit par une personne détenue au Centre pénitentiaire Sud-Francilien
- Le Prix Jeune Auteur (- de 26 ans) a été attribué à D.S., détenu à Saint-Denis de La Réunion pour le remarquable “La vie devant soi, le plafond est blanc”.
 
Dans son enthousiasme, le jury a créé un Prix de la Poésie, attribué à “Ma dérive” un poème de J.M. détenu à Roanne
 
Pour le personnel pénitentiaire, là aussi, les débats ont été passionnés pour in fine attribuer 4 prix !
 
- Le Grand Prix a été attribué au texte “Les vies devant moi” de Céline Righi, animatrice d’ateliers d’écriture à la prison de Strasbourg,
- Le Prix Coup de Cœur revient à égalité à “Sur le cul” de Xavier Lhomme, Conseiller d'insertion et de probation à Ensisheim et à "Marguerite", d'Anaïs Niang, éducatrice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse au quartier mineur de la Maison d’arrêt de Strasbourg
- Enfin, une Mention Spéciale a été accordée à “D’un fort à l’autre, la lumière devant soi” de Julien Bernard, personnel pénitentiaire.

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don