Accueil
Avec Philippe Torreton, redécouvrir la puissance des vers et de la prose
Partager

Avec Philippe Torreton, redécouvrir la puissance des vers et de la prose

Un article rédigé par Jeanne d'Anglejan - RCF, le 13 février 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
L'Entretien de la semaine Anthologie de la Poésie Française avec Philippe Torreton

Si l'on connaît Philippe Torreton comme comédien à la télévision, au théâtre ou au cinéma, sa passion pour la poésie est moins connue. La récente publication de son "Anthologie de la poésie française" (éd. Calmann-Lévy) est l’occasion de revenir sur la puissance des vers et de la prose, et sur les bienfaits de les lire à voix haute.

Philippe Torreton signe un nouvel ouvrage, déclaration d'amour à la poésie ©Bruno Klein/ Divergence Images Philippe Torreton signe un nouvel ouvrage, déclaration d'amour à la poésie ©Bruno Klein/ Divergence Images

 

Un chemin pour "entrer en poésie"

 

Dans son nouvel ouvrage, Philippe Torreton veut "initier à aimer la poésie". Il propose un voyage à travers 300 poèmes de 150 poètes différents. Et le choix des poètes est éclectique : Hugo et Baudelaire y figurent comme des incontournables, mais Jacques Brel ou Barbara sont également cités. "Je crois que la poésie est venue à moi par plusieurs biais", justifie Philippe Torreton. "Quand on écoute le Plat pays de Brel, on entre en poésie", estime-t-il.

 

Pourtant, enfant, Philippe Torreton était "un faible lecteur", un "angoissé de la langue française". À ceux qui pensent que la poésie est réservée à des initiés, Philippe Torreton répond que c’est tout le contraire : la poésie est un chemin de connaissance qui permet de "se découvrir des frères et des sœurs de solitude", dans des sentiments multiples : la tristesse, l’amour, l’exaltation…

 

Lire à voix haute : "l’aboutissement poétique"

 

Pour Philippe Torreton, une chose est claire : la poésie doit être oralisée. Marqué par le silence qui suit la récitation et par la puissance de la voix, l’intervenant invite à lire à haute voix, pour soi comme pour les autres. Plus que réconfortant, cet exercice est envoûtant et rassurant.

 

"Lire les mots des autres, c’est se découvrir une famille." À la lecture de ce "magma non identifiable" qu’est la poésie, donc, on trouve des clés. Les poètes sont des sentinelles, des gardiens de phares qui se placent en observateurs de l’océan humain. "Eux, ce sont avec les mots qu’ils relatent les maux des hommes", comme des alchimistes. Son anthologie, qu’il veut la plus exhaustive possible, vise à ce que chacun y trouve une exaltation.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don