Accueil
Avec France Info, le service public lance sa chaîne d'information en continu
Partager

Avec France Info, le service public lance sa chaîne d'information en continu

Un article rédigé par Blaise Fayolle - RCF,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Jeudi 1er septembre, une nouvelle chaîne d'information publique en continu voit le jour : France Info. Qu'attendre de ce nouveau média ? La réponse du sociologue Dominique Wolton.
logo de la nouvelle chaîne France Info logo de la nouvelle chaîne France Info

Elles sont désormais ancrées dans les moeurs. Les chaînes d'informations en continu ont trouvé leur place dans le paysage audiovisuel français. Jusqu'à présent, trois se partageaient le créneau : BFM Tv (qui appartient au groupe NextRadioTv, qui possède également RMC), iTélé (chaine du groupe Canal+) et LCI (liée à TF1). Mais un quatrième canal fait son entrée sur la marché à partir du 1er septembre : France Info. Particularité de la nouvelle chaîne, elle n'apprtient pas à un groupe privé mais émane bien du service public. Quatre entités participent au projet : France Télévisions, Radio France, France 24 et l’INA (Institut National de l'Audiovisuel). 

La nouvelle chaîne a été mise sur pied en quelques mois seulement. Au total, 176 salariés travaillent sur le projet dont la moitié ont été recrutées en externe. Le surcoût annuel du projet est lui estimé à 15 millions d'euros. Coup d'envoi jeudi soir à 20 heures avec « Les informés de Franceinfo », l’émission de débats sur l’actualité de la station éponyme de Radio France. Les images sont diffusées sur le canal 27 de la TNT. Une nouvelle identité graphique a été créée pour l'occasion. Idem pour l'habillage sonore, commun à la radio et à la télévision et confié à Jean-Michel Jarre. 

L’objectif du nouveau France Info est de rompre avec les canaux traditionnels des chaînes d’information en continu, BFM Tv, iTélé et LCI. Pour se faire, le service public va miser sur un mélange de télévision, de radio et de web. Le choix peut-il être payant ? Pour le sociologue de la communication Dominique Wolton, mélanger les canaux est "une erreur". "Même si la mode est aujourd'hui à la radio filmée, je pense que ce qui fait l'extraordinaire liberté de la radio, c'est qu'il n'y a que la voix" détaille-t-il. Pour le sociologue, la réussite du projet France Info tient principalement dans "le risque éditorial". "S'il y a un nouveau style, un nouveau ton dégagé par la chaîne, il y aura une prime a l'innovation", explique Dominique Wolton. "Si ce n'est pas le cas, il est difficile de différencier de telles chaînes puisque toutes parient sur l'évènement, toutes traitent de la même chose au même moment" termine le sociologue.

L'avis complet de Dominique Wolton

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don