Accueil
Aliénor d'Aquitaine
Partager

Aliénor d'Aquitaine

Un article rédigé par Laura Gouverneur - RCF Bordeaux, le 26 juillet 2023  -  Modifié le 26 juillet 2023
Histoire vagabonde : le podcast Les reines et favorites : Aliénor d’Aquitaine

Monique du Fresnel nous présente pour ce premier épisode d’Histoire vagabonde, une émission qui retrace la vie des reines et favorites de Nouvelle-Aquitaine, celle de la duchesse Aliénor d’Aquitaine, reine de France puis d’Angleterre.

 

RCF Bordeaux RCF Bordeaux

Fille de Guillaume X, duc d’Aquitaine et comte de Poitiers, Aliénor est née en 1122. Elle est “belle, sophistiquée, élégante et cultivée” et elle est surtout l’héritière du duc en tant qu’aînée de deux filles.

Aliénor prend une “réelle et importante place” à l’âge de quinze ans. En effet, elle est comtesse de Poitiers et duchesse d’Aquitaine à la mort de son père le 9 avril 1137 et s'unit avec l’héritier du Royaume de France le futur Louis VII le 25 juillet de la même année. Du fait de la mort de Louis VI le 1er août suivant, elle devient reine de France.

Après quinze ans de vie commune et la naissance de deux filles, son mariage avec le roi de France est annulé. Elle se remarie en 1152 avec Henri II Plantagenêt, qui est couronné roi d’Angleterre en 1154.

Elle devient donc reine d’Angleterre.

De cette union naîtront huit enfants dont deux passeront à la postérité : Richard Cœur de Lion, quatrième fils de la fratrie et Jean Sans Terre, le dernier. Mais Aliénor sera emprisonnée pendant seize ans sur ordre d’Henri II, contre lequel elle s’est révoltée. À la mort de ce dernier en 1189, elle joue un rôle décisif à l’égard de Richard Cœur de Lion, et plus tard de Jean Sans Terre.

Aliénor d’Aquitaine meurt en 1204 à Poitiers et est enterré à l’abbaye de Fontevraud. On dit d’elle qu’elle “a conquis deux pays, la France et l’Angleterre et a réussi à briller de manière exceptionnelle tout au long du XIIème siècle.”

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Histoire vagabonde : le podcast

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don