Accueil
A Lyon, Bluely séduit surtout les jeunes
Partager

A Lyon, Bluely séduit surtout les jeunes

Un article rédigé par J.U. - RCF Lyon,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Trois ans après son implantation à Lyon le service d'autopartage 100% électrique du groupe Bolloré est en passe de réussir son pari mais surtout auprès des 18-25 ans.
Janet Goode - Bluely se développe à Lyon et s'installe à Confluence en 2016 Janet Goode - Bluely se développe à Lyon et s'installe à Confluence en 2016

Quand Bluely fête les 3 ans de son implantation à Lyon, c'est l'hôtel de Métropole qui reçoit. Il faut dire que l'expansion du service de mobilité doit beaucoup aux choix opérés par les politiques locaux. Devant la presse, Marie Bolloré, directrice générale des applications mobilités pour le groupe Bolloré, a d'ailleurs salué à plusieurs reprises "le développement de la ville de Lyon ces dernières années" et Karine Dognin-Sauze, vice-présidente de la Métropole, en charge depuis peu de la mobilité intelligente, d'expliquer comment Bluely participe au développement de la Métropole.

3 ans, l'heure du bilan 

En 2013, Bluely s'est implanté avec 130 véhicules et 51 stations réparties sur les villes de Lyon et Villeurbanne. Aujourd'hui, ce sont plus de 300 véhicules électriques qui circulent sur 11 communes de la Métropole et le nombre de stations a doublé. Si le service semble avoir trouvé son public, la surprise vient des 18-25 ans. Ce sont, en effet, les jeunes qui utilisent le plus ce nouveau mode de mobilité comme l'explique Marie Bolloré:

Bluely à Saint-Exupéry?

"Enfin!" diront les plus impatients. Il faut dire que l'annonce d'une station Bluely au sein de l'aéroport lyonnais a déjà été faite en mai 2015 sans être suivi d'effet. "Cette fois, c'est sûr" a dit Marie Bolloré devant la presse, ce mardi 18 octobre, précisant que des travaux de signalétique étaient encore nécessaire. D'ici la fin du mois d'octobre, 7 places réservées aux Bluely seront disponibles.  De quoi proposer une alternative au RhôneExpress qui reste le seul, et très cher, moyen de transport en commun reliant Lyon à l'aéroport. 

Bluely à Lyon en 2016

  • 300 véhicules
  • 51 stations
  • 11 communes de la métropole
  • 7 places réservées à l'aéroport Lyon Saint-Exupéry

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don