Accueil
PressClub : loi contre les séparatismes et loi de bioéthique
Partager

PressClub : loi contre les séparatismes et loi de bioéthique

Un article rédigé par Melchior Gormand,Etienne Pépin - RCF,  -  Modifié le 28 juin 2021
Je pense donc j'agis PressClub : loi contre les séparatismes et loi de bioéthique
Chaque jeudi sur RCF, c'est le PressClub. En compagnie de nos confrères journalistes de différents médias, nous échangeons sur les grands sujets qui font l’actualité de la semaine.
podcast image par défaut

Comme tous les jeudis, Étienne Pépin revient sur les grands sujets de la semaine dans le PressClub. Il est aujourd'hui entouré de trois confrères pour décrypter les sujets qui ont marqué la semaine. Jean-Marie Guénois est rédacteur en chef au Figaro chargé des religions, Anne-Bénédicte Hoffner, journaliste du service religion de La Croix et Étienne Loraillère est directeur de la rédaction à KTO.
 

Darmanin et la loi contre le séparatisme : des débuts mouvementés

"Nous ne pouvons plus discuter avec des gens qui refusent d'écrire sur un papier que la loi de la république est supérieure à la loi de Dieu". C'est ainsi que s'exprimait le ministre de l'intérieur, Gérald Darmanin en début de semaine. Lundi 1er février, l'Assemblée nationale entamait le premier round de l'examen du projet de loi qui a pour vocation de faire avancer la lutte contre l'islamisme radical. Une manière pour Gérald Darmanin, d'introduire le débat qui n'a pas été appréciée de tous.
 

Loi de bioéthique : vers une non-extension de la PMA pour toutes les femmes

Le projet de loi de bioéthique a fait beaucoup parler de lui la nuit dernière où le Sénat a adopté le projet de loi de bioéthique en évinçant la mesure phare promise par Emmanuel Macron lors de son quinquennant : l'extension de la PMA aux couples de femmes ainsi qu'aux femmes célibataires. Avec cette décision, le Sénat a également tranché contre l'autoconservation des ovocytes sans raison médicale par les femmes. Ces décisions ne sont pas définitives, l'Assemblée Nationale aura le dernier mot en commission mixte paritaire, comprenant 7 députés et 7 sénateurs.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don