Accueil
Père Bernard Bougon : Ignace de Loyola - Un grand et vain désir de gagner de l’honneur 1/5
Partager

Père Bernard Bougon : Ignace de Loyola - Un grand et vain désir de gagner de l’honneur 1/5

RCF Hauts de France, le 25 janvier 2021  -  Modifié le 27 février 2024
Mémoires de nos pères • RCF Hauts de France Père Bernard Bougon : Ignace de Loyola - Un grand et vain désir de gagner de l’honneur 1/5
Ignace de Loyola fut un homme adonné aux vanités du monde.
RCF 2021 RCF 2021

 Au cours de cette semaine les cinq chroniques de Mémoire des pères du Père Bernard Bougon nous feront découvrir comment Ignace de Loyola a pris conscience de sa vocation et ce qu’il en est advenu. Pour cela nous entendrons de brefs extraits de son autobiographie, écrite à la 3ème personne du singulier, intitulée le Récit du pèlerin, extraits lus par Frédéric Folcher. Ce sera pour chacun de nous l’occasion de réfléchir à sa vocation propre.
 
Extrait : extraits de son autobiographie, le Récit du pèlerin. Nous sommes en mai 1521, il raconte : 
 
« Jusqu’à la 26ème année de sa vie, il fut un homme adonné aux vanités du monde ; il se délectait surtout dans l’exercice des armes, avec un grand et vain désir de gagner de l’honneur. Et ainsi, se trouvant dans une forteresse que les Français attaquaient, alors que tous étaient d’avis qu’on se rende il donna au capitaine tant de raisons qu’il le persuada malgré tout de se défendre… Et le jour venu où l’on attendait l’attaque de l’artillerie, …, après que la canonnade eut duré un bon moment, une bombarde l’atteignit à une jambe, la brisant toute, … l’autre reçut aussi une mauvaise blessure. Et alors, lui tombé, ceux de la forteresse se rendirent aussitôt aux Français. Ces derniers, après avoir pris possession de la place, traitèrent fort bien le blessé… Et après qu’il fut resté douze ou quinze jours à Pampelune, ils l’emmenèrent sur une litière dans sa patrie. »

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF Hauts de France - Mémoires de nos pères
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Mémoires de nos pères • RCF Hauts de France

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don