Accueil
Loïc Kervran (LREM): "rendre à mon pays ce qu'il m'a offert"
Partager

Loïc Kervran (LREM): "rendre à mon pays ce qu'il m'a offert"

RCF, le 24 juillet 2017  -  Modifié le 20 février 2024
Portrait d'un autre jeune député, élu à 33 ans sous la bannière de la République en Marche.
podcast image par défaut

Elu député en juin dernier, Loïc Kervran a quitté une carrière brillante dans la banque pour s'engager en politique sous les couleurs d'Emmanuel Macron. Rencontre au micro de Guillaume Desanges de RCF en Berry, avec un jeune homme qui entend bien rendre à la nation ce qu'elle lui a donné.
 

Je ne serai jamais venu à la politique sans Emmanuel Macron

"J’ai choisi de rejoindre Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle puisque j’étais le référent départemental d’En Marche. Je ne serai sans doute jamais venu à la politique sans lui. C’est la richesse de son parcours et son projet politique qui m’ont donné envie de servir mon pays de cette façon" explique Loïc Kervran.
 
Être élu député représente un sacré changement de vie. Loïc Kervran était directeur adjoint de l’audit interne dans une grande banque. "Il y a une disposition du Code du travail qui permet aux salariés de suspendre leur poste durant la durée du mandat de parlementaire et de le réactiver à l’issue du mandat. C’est assez confortable et promeut l’engagement des salariés" ajoute le député LREM.
 

Un parcours très français

 Derrière ce profil de salarié du privé qui arrive à l’Assemblée nationale, Loïc Kervran a réalisé de belles études. Sciences Po, études à Londres. Mais il vient d’un petit village du Cher, de 30 habitants. "C’est un parcours très français dans ce qu’offre la France puisque j’ai grandi dans un petit village du Cher, d’une trentaine d’habitants. Rien ne me prédestinait à arriver là où je suis arrivé professionnellement. Cela fait partie de ma volonté de rendre à mon pays ce qu’il m’a offert" précise Loïc Kervran.
 
"La République En Marche en tant que mouvement politique va avoir un rôle à jouer dans les années à venir pour redonner confiance aux citoyens. Mais ce qui va compter, ce sont les résultats. Cette campagne électorale a créé beaucoup d’attentes" conclut le nouveau parlementaire. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don