Accueil
La joie de l'attente, selon Jacqueline Kelen
Partager

La joie de l'attente, selon Jacqueline Kelen

Un article rédigé par Manon Houtart - 1RCF Belgique,  -  Modifié le 16 décembre 2021

De la Pénélope d’Homère au chevalier courtois, du veilleur biblique au héros kafkaïen, les figures de l’attente nous enseignent « le déploiement patient et silencieux d’un ardent, d’un essentiel désir »…C’est à cette noble posture, qui requiert vigilance et fermeté d’âme, que Jacqueline Kelen consacre son dernier essai spirituel : Grandeur de l’attente (éd. du Cerf).

Jacqueline Kelen Jacqueline Kelen

Tant au travers de ses écrits que dans sa manière d’être et d’habiter le monde, on perçoit en Jacqueline Kelen une femme très libre d’esprit, aussi érudite qu’habitée intérieurement, indépendante et ferme dans ses convictions. 


Auteure d’un grand nombre d’essais spirituels, Jacqueline Kelen nourrit sa pensée aussi bien que sa prière non seulement de textes bibliques et mystiques, mais aussi de mythes, de légendes, de contes de fées, et de littérature profane. Après son livre L’Esprit de solitude, paru en 2001 (Albin Michel) et qui l’a fait connaître à un large public, l’écrivaine a publié notamment Une Robe de la couleur du temps. Le sens spirituel des contes de fées (Albin Michel, 2014), et plus récemment Histoire de celui qui dépensa tout et ne perdit rien, pour lequel le Prix de la Liberté intérieure lui a été décerné.


Grandeur de l’attente, paru aux éditions du Cerf, est une ode à l’attente, ou du moins à une certaine forme d’attente, que l’auteure conçoit comme une noble posture, qui défie le temps, et qui requiert vigilance et fermeté d’âme. Elle distingue en effet l’attente qui rythme nos quotidiens, cette attente qui nous fait perdre notre temps précieux, et l’attente de l’être profond, qui concerne une toute autre temporalité…

Heureux ceux qui connaissent encore la joie d’attendre – une lettre, une rencontre, une éclaircie, voire la vie éternelle

écrit-elle. De la Pénélope d’Homère au chevalier courtois, du veilleur biblique au héros kafkaïen, les figures de l’attente nous enseignent "le déploiement patient et silencieux d’un ardent, d’un essentiel désir"… Elle est ce qui indique "la hauteur qu’un être humain assigne à son existence".

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don