La Chapelle Sixtine s'invite à Marseille

Maud de Bourqueney - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 10/03/2023 à 08:57
 -  Modifié le 15/03/2023 à 21:02
Marseille
Écouter
La chapelle Sixtine s'invite à Marseile

La Chapelle Sixtine se délocalise à Marseille en ce moment. Une exposition propose en effet des reproductions, en taille réelle, des fresques de Michel Ange et elle a choisi le Palais de la Bourse pour s'installer jusqu’au 6 mai 2023.

L'oeuvre peinte par Michel Ange dans la Chapelle Sixtine est visible au Palais de la Bourse à Marseille  - Crédit : Robert Poulain L'oeuvre peinte par Michel Ange dans la Chapelle Sixtine est visible au Palais de la Bourse à Marseille - Crédit : Robert Poulain

Au cœur du grand hall du Palais de la Bourse à Marseille, neuf fresques monumentales flottent au-dessus de nos têtes. Elles représentent les scènes de la Genèse peintes par Michel Ange au centre de la voûte de la Chapelle Sixtine.

 

Les grandes classiques sont reconnaissables : le péché originel, l’arche de Noé, la création d’Adam. Dans les coursives, d’autres fresques représentent des prophètes, des sybilles ou encore des ancêtres du christ.

 

A quelques centimètres de nos yeux.

 

Les fresques sont beaucoup plus proches du visiteurs que si on était dans la chapelle Sixtine puisque dans la chapelle Sixtine on est sous 18 mètres de hauteur. 

 

Alice Wurtz, responsable internationale de l’exposition, décrit l’avantage de cette proximité : « Le visiteur voit par exemple que l’artiste a fait plusieurs traits, s’est repris, a effacé, et donc ce qui est intéressant, c’est d’avoir cette vision du travail de l’artiste

 

Ombres, lumière et couleurs vives

 

Du rouge, du bleu, du jaune, du vert : l’intensité des couleurs est frappante.

 

 Les couleurs sont très vives, parce que ce sont des reproductions photographiques haute définition qui ont été prises après la restauration, et on a presque l’impression de les voir comme neuves au moment où Michel Ange les avait peintes 

 

Le visiteur peut aussi découvrir des petits secrets : « C’est quelque chose qu’on ne peut voir dans la vraie chapelle Sixtine parce qu’on est trop loin mais il y a des personnages cachés dans l’ombre de certains tableaux. » 

 

Chaque fresque a le droit à son propre éclairage, ce qui renforce l’expérience.

 

N’oubliez pas votre smartphone et vos écouteurs, si vous voulez profiter d’une application d’audioguide.

 

 

La création d'Adam La création d'Adam
Cet article vous a plu ?