Partager

Des projets d'habitat inclusif pour des personnes en situation de handicap

RCF,  -  Modifié le 27 octobre 2021
Contre courant Le port inclusif de Saint Jean de Dieu, au Croisic
Partager

Le Croisic, un charmant petit village sur la côte sauvage de la presqu'île guérandaise. La Fondation Saint-Jean-de-Dieu y est présente depuis la fin du XIXe siècle. Elle gère un centre médico-social dont l'équipe dynamique et exigeante fourmille de projets sur-mesure pour ses résidents. Et notamment un projet d'habitat inclusif pour des personnes en situation de handicap sévère. 

 ©CMS Saint Jean de Dieu Le Croisic ©CMS Saint Jean de Dieu Le Croisic

 

Le Croisic, un modèle de village inclusif ?

 

Installé sur une presqu’île non loin de Guérande, Le Croisic attire de nombreux vacanciers chaque été. Dans ce petit village de 4.000 âmes, les axes principaux ont été aménagés pour que ce soit facile de circuler en fauteuil. "Ici, l’inclusion se fait très facilement."

 

Et c’est sans doute lié à la présence de la Fondation Saint-Jean-de-Dieu depuis… 1893 ! Date à laquelle les Frères hospitaliers ont fait l’acquisition des locaux d’un grand hôtel, à la pointe de la presqu’île. Depuis, "au Croisic il y a toujours eu des personnes en fauteuil qui circulent… Ici c’est très ouvert", remarque Marie-Françoise. Les problèmes, ça arrive plutôt "avec les estivants" !

 

"Les résidents, ce sont eux notre essence quotidienne"


Le centre médico-social, géré par la Fondation Saint-Jean-de-Dieu, c’est une équipe "très chouette", "dynamique et exigeante", au regard de sa directrice Geneviève Delostal. Parmi les bénévoles, il y a Marie-Françoise - aussi appelée "Mamie" ou "Tata". Retraitée de l’enseignement, elle est aux petits soins avec les résidents depuis huit ans. "J’ai appris en vivant à leur côté, à dépasser le handicap pour avoir une relation de personne à personne... Ce sont mes amis, j’ai envie de partager leur vie... Ils n’ont pas besoin qu’on pleure avec eux, ils ont besoin qu’on vive avec eux, qu’on partage leur vie." C'est d'ailleurs ce que souligne Rock : "Je ne suis pas que résident, je suis aussi chanteur et musicien."

 

Au CMS du Croisic, "on est toujours en projet dans le souci dans une dynamique d’innovation et de faire du sur-mesure", explique Geneviève Delostal. La maison d’accueil spécialisée (MAS) du centre accueille 89 personnes qui ont un handicap plus important. "Les résidents, ce sont eux notre essence quotidienne." Parmi les projets que le CMS a menés, l’accessibilité de la plage Saint-Goustan, en lien avec la municipalité. Il a fallu faire avec les contraintes de la loi littoral, et l’opposition de certains riverains qui "n’ont pas toujours envie d’avoir des personnes en situation de handicap sous leurs fenêtres".


Vers l’habitat inclusif


Après avoir été hébergées toute leur vie en institution, certaines personnes ont envie de vivre une expérience autonome en appartement. Pour elles, deux projets sont en cours : l’aménagement de six habitats inclusifs dans la ville voisine du Pouliguen, pour des personnes qui ont un handicap plutôt sévère. Et aussi un projet d’appartements "passerelle" où les résidents pourront apprendre à vivre en habitat inclusif avant de se lancer.

 

Sylvie, par exemple, née sans bras ni jambes, se "verrait bien dans un appartement". C’est même l’un des rêves qu’elle caresse. Mais elle va devoir apprendre. Et le personnel encadrant également. "Ce n’est pas notre spécialité à la base, mais nous aussi on va apprendre du coup, confie Hélène Retaillé, coordinatrice Soins et Accompagnement, on va aussi apprendre à lâcher sur certaines représentations qu’on en terme de sécurité. On a tendance à surprotéger les résidents et à ne pas forcément voir leurs capacités aussi en termes d’autonomie dans un domicile."

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don