Accueil
Conflit israélo-palestinien, peut-on parler d'une "importation" en France?
Partager

Conflit israélo-palestinien, peut-on parler d'une "importation" en France?

RCF,  -  Modifié le 27 juin 2021
Si les postures ont tendance à se radicaliser entre Israël et Palestine, les tensions sont palpables jusqu'en France, où l’on parle parfois "d’importation du conflit israélo-palestinien".
podcast image par défaut

Selon une récente enquête* du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) la majorité des jeunes israéliens et palestiniens estiment que le conflit qui touche leur pays ne se règlera jamais. Le constat est implacable mais malheureusement réaliste.
 

Des causes externes au conflit

Il faut bien l’avouer, les négociations de paix autour de la solution dite à deux États sont au point mort. Les causes sont nombreuses et complexes. Elles sont non seulement internes au pays mais aussi externes comme par exemple : la reconnaissance par Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël et son soutien de la colonisation de la Cisjordanie occupée.
 

L'importation du conflit en Europe

Les postures, côté israélien ou palestinien, ont tendance depuis plusieurs années à se radicaliser. Les tensions sont palpables jusqu’en Europe et jusque sur notre territoire national où l’on parle parfois "d’importation du conflit israélo-palestinien". Cette idée peut faire débat mais il est sûr que conflit n’est pas sans résonances en France. 

 

* Enquête "La génération Y et la guerre" menée auprès de plus de 16.000 millennials dans 16 pays et territoires – 9 en paix et 7 en situation de conflit publiée le 16 janvier 2020

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don