Accueil
Charles Dumont
Partager

Charles Dumont

Un article rédigé par Jean-Marc CHAZOT - RCF Saint-Étienne, le 19 janvier 2018  -  Modifié le 28 février 2024

Jean Marc Chazot présente le Chanteur Charles Dumont.

Il est le fils d'un sympathisant communiste travaillant chez Latécoère à Toulouse où il habite dans le quartier de la Côte Pavée.
Jusqu'aux années 1960, il compose, parfois sous des pseudonymes, pour Dalida, Gloria Lasso, Luis Mariano ou Tino Rossi. C'est alors qu'il développe une collaboration fidèle avec le parolier Michel Vaucaire. Ensemble, ils écrivent en 1956 Non, je ne regrette rien enregistré le 10 novembre 1960 par Édith Piaf puis Mon Dieu en 1960. S'ensuit une large contribution au répertoire de la chanteuse : quarante et un titres, des Flonflons du Bal à Mon Dieu en passant par Les Amants que Piaf et Dumont écrivent et chantent conjointement en 1962. En 1963, il compose pour elle Je m'en remets à toi, sur des paroles de Jacques Brel ; la chanteuse décédera avant d'avoir pu l'enregistrer. Charles Dumont l'enregistre en 19642. Il l'intégrera en 2007, dans le spectacle "Piaf, Je t'aime", interprété à l'Olympia (Paris) par la chanteuse Marie Orlandi.
Dumont compose également pour la télévision, Michel Vaillant en 1967, et le cinéma, Trafic de Jacques Tati en 1971. Cette même année il rencontre la chanteuse américaine Barbra Streisand qui reprend Le Mur et en fait un tube sous le titre I've Been Here.
Charles Dumont démarre dans les années 1970 une carrière plus personnelle et interprète lui-même ses compositions où l'amour et les femmes tiennent une place de choix : ses titres Une chanson (1976) et Les amours impossibles (1978) furent disques d'or. Autres chansons connues dans le même thème : "Toi la femme mariée" et "La Cigarette Après L'Amour".
Les 28 et 29 mars 2004, Charles Dumont a fêté ses 50 ans de carrière au Bataclan à Paris.
En 2010, Charles Dumont fait partie de la Tournée Âge tendre et Têtes de bois saison 5, au côté notamment de Michèle Torr, Sheila, Hervé Vilard, Georgette Lemaire, Alain Turban...
De 2005 à 2018, il fera 4 Olympia et son dernier Bobino : "Je suis venu te dire au revoir" produits par Michel Habert pour MHO.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don