Accueil
Changer de vie pour faire du vin…en Belgique !
Partager

Changer de vie pour faire du vin…en Belgique !

Un article rédigé par Yves Thibaut - 1RCF Belgique,  -  Modifié le 13 janvier 2022

Frédéric Matriche est parti à la rencontre de chaleureux vignerons qui ont quitté leur métier pour reconstruire un projet viticole avec leurs familles. L'occasion rêvée d'en savoir plus sur les vins belges...

Libre de droits Libre de droits

Loin des clichés d’une vie facile à la campagne sous le soleil, ces aventuriers dressent un portrait exigeant de leur nouvelle expérience de vie. Le vin belge pourrait-il connaître le même succès mondial que celui de la boisson nationale légendaire, la bière ? 

 

A l’heure du dérèglement climatique, la Belgique semble être devenue une aubaine pour le déploiements de ce type d’activité. Les vendanges tardives (en décembre) qui peuvent avoir lieu chez nous permettent d’accroître la maturité du raisin. Mais ne nous voilons pas la face pour autant, selon Dimitri Vander Heyden, fondateur avec son épouse du Domaine W à Tubize, la météo a été dramatique pour ses récoltes avec une perte de près de 50% de sa production en 2021. 

 

L'histoire du vin dans nos contrées n'est pas nouvelle : des découvertes ont mis au jour d'anciennes vignes datées de la fin du Moyen-Age dans le sud du pays. Il a fallu attendre 1997 pour avoir en Flandre une première appellation d'origine contrôlée, ce qui apporte une nette plus-value à cette excellente boisson.

 

Ils sont désormais de plus en plus nombreux à quitter leurs anciens modes de vie pour prendre un nouveau départ dans la viticulture. Frédéric Matriche a recueilli l'exemple de reconversion bien connu de Jean Galler, célèbre chocolatier qui a entrepris la production d’un vin biodynamique à Chaudfontaine, lieu où le climat semble particulièrement propice. Mais ce n'est pas tout, il est aussi passé du chocolat... à la boulangerie.

 

Si la plupart sont heureux de ce changement de vie, pourtant, certains connaissent la diminution d’un certain confort matériel au quotidien, l’activité nécessitant de l’investissement financier et du travail le weekend. Pour Dimitri Vander Heyden, la réussite dans ce domaine ne peut se passer de reins solides et d’une vision à long terme ! 

 

Vous souhaitez acquérir de nouvelles compétences dans le domaine de l'oenologie ? Cet épisode est fait pour vous, bonne écoute !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don