Accueil
Pourquoi l'entraide en santé mentale est-elle importante ?
Partager

Pourquoi l'entraide en santé mentale est-elle importante ?

Un article rédigé par Anne-Gaël Guiol, Melchior Gormand - RCF, le 19 décembre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Folie ordinaire - Agir pour notre santé mentale Pourquoi l'entraide en santé mentale est-elle importante ?

Anne-Gaël Guiol de la Fondation Falret nous parle de l'entraide en santé mentale.

Folie ordinaire, agir pour notre santé mentale, une chronique à écouter chaque lundi sur RCF.

© Dortop / Pixabay © Dortop / Pixabay

Pourquoi l'entraide est importante ?

 

Car on est heureux de ce soutien pour surmonter certains obstacles de la vie ! Les liens sociaux et l’amitié jouent d’ailleurs un rôle bénéfique pour notre santé. Différentes études ont mis en avant un lien entre de fortes relations sociales et un niveau bas de stress et d'anxiété avec un renforcement de notre capacité à supporter la douleur ! Cette puissance du lien, on la retrouve aussi en santé mentale avec la pair-aidance, c’est-à-dire le soutien entre des personnes vivant ou ayant vécu une expérience de maladie ou de handicap psychique. 

 

Ces personnes sont des pairs


Être pair, c’est être semblable, c’est partager des caractéristiques et des situations de vie similaires, comme vivre avec un problème de santé mentale. Évidemment, chaque situation est unique mais il y a des points communs dans lesquels les personnes se retrouvent. En particulier, quand elles subissent la stigmatisation et l’exclusion. Expérimenter la pair-aidance peut être libérateur, avec un nouveau regard à la clé, celui qui fait dire : je ne suis plus seul, d’autres traversent cela, il y a donc de l’espoir pour moi. 

 

Ensemble pour faire changer les choses


Tout d’abord l’entraide améliore l’état de santé individuel. Se reconnaître dans les difficultés affrontées par d’autres, espérer trouver à son tour un équilibre de vie satisfaisant, c’est un puissant moteur de rétablissement. Cela aide à s’émanciper d’un statut de personne malade aidée pour reprendre le contrôle sur son parcours de soin et de vie. Ces effets se répercutent aussi sur la société ; ils contribuent à ce que la voix et le droit des personnes malades ou en situation de handicap, soient pris en compte : ne faites rien pour nous sans nous. On parle d’empowerment, de reprise du pouvoir d’agir dans une société qui a longtemps décidé à la place des personnes concernées.

 

La pair-aidance se développe-t-elle ? 


De plus en plus ! Les pairs-aidants s’avèrent complémentaires des professionnels ; et leurs interventions ont des bénéfices pour tous ! Par exemple, grâce à leurs savoirs liés à l’expérience de la maladie et du rétablissement, ils facilitent la compréhension soignant-soigné et donc la qualité des soins. Une Licence Universitaire permet d’ailleurs désormais de valider le titre de médiateur santé pair et vient renforcer la reconnaissance de leur expertise. 

 

Comment peut-on avoir accès à l’entraide entre pairs ? 


On peut la vivre à travers une rencontre dans des services de santé mentale, des organisations militantes ou sur des réseaux sociaux. On peut aussi intégrer un collectif tels les groupes d’entraide, de partage ou les associations de personnes concernées ; je pense à La maison perchée par exemple ou les club House. Il existe aussi des Groupes d’Entraide Mutuelle un peu partout en France. Un grand nombre de ces GEM s’adresse spécifiquement aux personnes en situation de fragilité psychique, souvent isolées. Ces groupes soutiennent la restauration des liens sociaux et l’exercice de la citoyenneté. "Le Groupe d’Entraide Mutuelle, dit un adhérent, c’est le partage et la rencontre, la possibilité de prendre confiance en soi. De ne pas rester inactif, d’être solidaire et d’apporter aux autres".

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don