Accueil
Xavier De Palmaert: "l'Eglise est bien vivante aux périphéries"
Partager

Xavier De Palmaert: "l'Eglise est bien vivante aux périphéries"

RCF,  -  Modifié le 27 juin 2021
L'Invité de la Matinale Xavier De Palmaert: l'Eglise est bien vivante aux périphéries
Evangélisation en monde populaire, c’est le projet lancé en novembre 2014 par l’Assemblée plénière des évêques de France.
podcast image par défaut

Un projet défini comme un axe prioritaire d’action pour les trois prochaines années.

Des périphéries qui sont à la fois géographiques et morales. "Peut-être même plus de périphérie existentielle" précise Xavier de Palmaert, chargé de mission à la CEF pour ce projet Eglise en périphéries. Ce dernier ajoute que "ce projet a été lancé par les évêques en novembre 2014. L’idée était de repérer tout ce que les acteurs d’Eglise pouvaient faire à la fois dans les périphéries géographiques, dans les quartiers populaires et dans le monde rural, mais aussi dans les périphéries existentielles. Toutes ces situations où il est nécessaire de s’engager davantage dans la création de lien".

L’enjeu pour l’Eglise est de réussir à répondre à toutes ces situations bien différentes. "Il y a d’abord un certain nombre d’associations et d’organisations ecclésiales qui sont compétentes en fonction des problématiques. Il y a aussi le fait de développer et encourager une forme d’attention quotidienne à l’autre au-delà des associations. C’est valable pour tout chrétien, comme nous a invité le pape François" ajoute-t-il.

Les Français ont en tout cas une vision de l’Eglise en périphérie. La CEF a d’ailleurs émis son premier rapport sur le sujet l’an dernier. "L’idée était d’avoir une forme d’état des lieux assez général. Il ressort une assez grande attente des Français pour l’action de l’Eglise en périphéries. L’attente est plutôt sur le volet social, plus que le volet cultuel" précise Xavier de Palmaert.

Dans son histoire, l’Eglise a toujours été facteur de lien et d’action sociale. Il semble que depuis plusieurs années, elle se soit éloignée des périphéries. "Je ne crois pas que l’Eglise s’est éloignée des périphéries. Je pense que c’est justement cette attention aux périphéries à laquelle nous appelle le pape François permet de remettre en lumière tout un tas de choses qui se font et de s’apercevoir que l’Eglise est bien vivante aux périphéries" conclut-il.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don