Accueil
"Vous recevrez, en ce temps déjà, le centuple, avec des ..." (Mc 10, 28-31)
Partager

"Vous recevrez, en ce temps déjà, le centuple, avec des ..." (Mc 10, 28-31)

RCF,  -  Modifié le 25 mai 2021
Prière du matin "Vous recevrez, en ce temps déjà, le centuple, avec des ..." (Mc 10, 28-31)
"Vous recevrez, en ce temps déjà, le centuple, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle" Méditation de l'évangile (Mc 10, 28-31) par le père Sébastien Antoni Chant final: "La Vie éternelle" par la Communauté de l'Emmanuel
David-Zawila-UNSPLASH David-Zawila-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
Pierre se mit à dire à Jésus :
« Voici que nous avons tout quitté
pour te suivre. »
Jésus déclara :
« Amen, je vous le dis :
nul n’aura quitté,
à cause de moi et de l’Évangile,
une maison, des frères, des sœurs,
une mère, un père, des enfants ou une terre
sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple :
maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres,
avec des persécutions,
et, dans le monde à venir,
la vie éternelle.
Beaucoup de premiers seront derniers,
et les derniers seront les premiers. »
 
Source : AELF

Méditation Père Sébastien Antoni

« Si j’avais un marteau je cognerais le jour, je bâtirais une ferme, une grange et une barrière et j’y mettrais mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs oh oh, ce serait le bonheur ! »
 
Tout le monde ou presque connaît la chanson ! Son petit air résonne au fin fond de nous, tournant parfois en boucle jusqu’à nous mettre martel en tête !
 
Car malgré tout… nous rêvons tous de passer toute notre vie derrière « une barrière » qui nous protègerait de tous les dangers. Ces dangers, que nous croyons si bien connaître. Ceux qui viennent forcément de l’extérieur, qui nous menacent et qui veulent détruire tout ce qu’on cherche à engranger.  
 
Dans ce rêve de bonheur, nous aimerions passer toute notre vie avec nos père, mère, frères et sœurs, et amis, et tous ceux qui sont comme nous, qui pensent comme nous, qui font tout comme nous…
 
Jésus serait-il alors contre le bonheur de vivre ensemble et d’être unis ? Non ! Tout au contraire, il est venu pour cela ! Mais il vient pour nous tracer le chemin qui mène au bonheur véritable, ôtant de nos vues et de nos vies tous les obstacles qui nous empêcheraient d’y gouter pleinement, toutes ces barrières derrière lesquelles nous nous enfermons.
 
Car si le bonheur, si l’amour est dans le pré, avec le Christ, il n’y a plus de barrière ! Plus de menace ni de danger… Si notre foi n’est pas remplie de ce mystère pascal que nous venons de célébrer pendant 50 jours, alors vaine et vide est notre foi.
 
En nous adressant aujourd’hui cet appel à quitter père et mère à cause de lui et de l’Évangile, Jésus nous ouvre le chemin qui mène à la vie et à une nouvelle création !
 
C’est un commencement que nous sommes invités… En ce jour où recommence le temps ordinaire, ne laissons pas l’Évangile à la dernière place.. Et ce sera ça le bonheur !
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don