Accueil
Violences sexistes et sexuelles : à Lyon, les clubs sportifs amateurs vont devoir se former
Partager

Violences sexistes et sexuelles : à Lyon, les clubs sportifs amateurs vont devoir se former

Un article rédigé par Clara Santonja-Payen, Charlotte Mongibeaux - RCF Lyon, le 12 juin 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
3 questions à · RCF Lyon Lyon-La Duchère dénonce les violences sexuelles dans les clubs sportifs

Après Paris, la ville de Lyon va conditionner ses subventions aux clubs sous réserve de formations pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles. Un enfant sur sept serait victime de violence au cours de sa pratique de sport amateur.

image d'illustration (jeunes jouant au football) - © Ian Taylor via Unsplash image d'illustration (jeunes jouant au football) - © Ian Taylor via Unsplash

C’est dans les colonnes du quotidien sportif L'Équipe que l’édile écologiste de Lyon, Grégory Doucet, a annoncé changer les règles du jeu pour les clubs sportifs amateurs.

La Ville distribue chaque année trois millions d’euros de subventions à près de 500 clubs amateurs. À partir de 2024, les dirigeants de ces clubs devront se mettre à la page de la lutte contre les violences sexuelles et sexistes, en mettant en place des formations de sensibilisation pour les salariés. Ce sera la condition sine qua non pour obtenir ces aides, souvent incontournables pour les clubs sportifs, en particulier dans ce contexte inflationniste.

Aujourd’hui, très peu d'associations mènent des actions contre les violences sexistes et sexuelles. Des clubs qui la plupart du temps bottent en touche, faute de moyens mais aussi de volonté politique.
Et pourtant, ces violences sont tentaculaires. Un enfant sur sept en serait victime au cours de sa pratique sportive amateure. Pour Jean-Christophe Vincent, le directeur du club de football amateur Lyon-La Duchère, « les instances sportives nient ce fléau. C’est pour cela que l’on demande aux collectivités locales de s'investir », dans l’espoir de se faire entendre par les fédérations sportives.

Pour l’heure, la métropole de Lyon, les villes de Bron et de Saint-Genis-Laval s’intéressent de près au levier de la subvention, dans les pas des villes de Lyon et de Paris.


Le club Lyon-La Duchère, champion de la lutte contre les violences

Derrière la mesure prise par Lyon, l’engagement d’acteurs locaux.

Le directeur du club de football Lyon-La Duchère, Jean-Christophe Vincent, a lancé un pôle de prévention des violences sexistes et sexuelles, dès son arrivée en 2021.

Depuis, une salariée à mi-temps est chargée de mettre en œuvre concrètement la sensibilisation. Elle organise une permanence, des formations, est à l'écoute des jeunes et représente un trait d’union avec les professionnels de santé afin d’assurer un suivi. Depuis son lancement, trois signalements ont déjà été faits au procureur pour des violences intrafamiliales. Au-delà des violences au sein des clubs, Lyon-la Duchère est aussi attentif aux abus que subissent des enfants en dehors des stades et des entraînements. Selon un sondage Ipsos, un adulte sur dix affirme avoir subi des violences sexuelles à l’enfance.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don