Accueil
Véronique Devise - Les Fraternibus, des bus itinérants pour aller à la rencontre des personnes isolées
Partager

Véronique Devise - Les Fraternibus, des bus itinérants pour aller à la rencontre des personnes isolées

RCF, le 15 décembre 2022  -  Modifié le 15 décembre 2022

Cette semaine je vous parle de bus qui partent à la rencontre des personnes. Les Fraternibus sont des minibus aménagés par les bénévoles en fonction des besoins du territoire sur lequel ils évoluent. Cela va du soutien à l’accès aux droits, aux sorties culturelles, ateliers de parentalité et accompagnement au numérique… Ils sont toujours un lieu d’écoute fraternel.

Véronique Devise ©Secours Catholique Véronique Devise ©Secours Catholique

Été comme hiver des équipes du secours catholique parcourent les routes de France pour aller rencontrer les habitants au plus près de chez eux. Les associations ne peuvent pas être présentes partout. Le Fraternibus permet d’aller à la rencontre de ces personnes. Il est un lieu où l’on peut confier ce qui est trop dur à porter, lier des amitiés, s’informer et accéder à ses droits. 

 

Une fois installé sur la place d’un village, créer du lien et développer la convivialité est l’un des premiers objectifs de ce bus itinérant. Il permet d'aller au-devant de personnes sans moyens de locomotion ou bien réticentes à pousser la porte d'une association. "Quand on est isolé, le premier pas, c'est le plus dur, c’est de sortir de chez soi !" témoigne une personne aidée.

 

Le lien se poursuit après le passage du Fraternibus et les personnes peuvent compter les unes sur les autres. "L’isolement est une pauvreté. On accueille cette initiative les bras ouverts !" témoignent les personnes accompagnées. Les Fraternibus ont pour ambition de remettre de la vie dans les territoires. Il y a toujours eu un ancrage territorial très fort, avec une volonté d’aller rejoindre les personnes sur leur lieu de vie.

 

Depuis 10 ans, il y a une accélération de la disparition des services publics, des commerces de proximité et des cafés qui contribuent à la vie sociale. Des centres d’activités ont été créés autour des grandes agglomérations, sans qu’il y ait eu de réflexion en amont sur leur accessibilité. Pour s’y rendre, il faut une voiture, un permis de conduire, cela coûte cher.

 

Nos équipes observent que beaucoup de personnes, notamment âgées, ne sortent plus. Il existe des épiceries ou des laveries itinérantes qui amènent ces services quand ils n’existent plus, nous amenons de la vie, et luttons ainsi contre la fracture numérique et l’immobilité ; c’est le concept de mobilité inversée.

 

L’élan de nos équipes locales pour ce projet s’est décuplé à la sortie du Covid, en constatant le repli sur soi et l’isolement. Le Fraternibus n’est qu’un outil. Il a vocation à recréer de la dynamique locale, avec les habitants. Certains bus vont aussi à la rencontre des lycéens pour parler fraternité et solidarité. Quoi qu’il en soit, quand sa mission est terminée, le bus est envoyé dans un autre territoire.

 

Pour nos délégations, c’est l’occasion d’aller dans de nouveaux lieux, chercher de nouveaux bénévoles disponibles… Mais aussi d’être au plus près de ceux que l’on ne voit pas et n’entend pas. L’objectif et de rencontrer et de porter la voix des personnes les plus précaires de notre société et vivre la fraternité avec elle. Dans l’attente de Noël, naissance de Jésus parmi nous, travaillons ensemble pour que notre société soit plus solidaire et fraternelle.

 


Chaque jeudi, écoutez la chronique de Véronique Devise, la présidente du Secours catholique - Caritas France.

> La Chronique du Secours catholique - Caritas France

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don