Accueil
Vendée Globe : Le règlement ne désavantage pas les femmes

Vendée Globe : Le règlement ne désavantage pas les femmes

Un article rédigé par Auberi Maitrot - RCF Vendée, le 3 février 2023  -  Modifié le 3 février 2023
Ils font l'actu en Vendée Vendée Globe: Que dit vraiment le réglement?

Jeudi, Banque Populaire a annoncé se séparer de Clarisse Crémer. Le sponsor estime que la navigatrice récemment devenue mère n’est pas en mesure de se qualifier pour la prochaine édition du Vendée Globe en raison du nouveau règlement de la course.

@VendéeGlobe @VendéeGlobe

Un règlement connu depuis 2021

Le président du Vendée Globe ne comprend pas la décision de Banque Populaire. Selon Alain Lebœuf, la skippeuse avait très largement des chances de se qualifier pour le prochain tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Clarisse Crémer a terminé 12e de la dernière édition battant le record d’Elen MacArthur, deuxième en 2000. Il est d’autant plus étonné que les sponsors, dont Banque Populaire, ont participé à l’élaboration du nouveau règlement rendu public en octobre 2021. Avant chaque skipper ayant fini l’édition précédente était qualifié d’office, pour le Vendée Globe 2024 ce ne sera plus le cas, il faudra remplir d’autres conditions :

  • Se qualifier sur le bateau qui fera le Vendée Globe.
  • Prendre le Départ de 2 courses en solitaire de qualification du Championnat Globe Series, dont une avant fin 2023 et une en 2024.
  • Terminer une de ces courses de qualification dans le temps imparti (temps de course inférieur ou égal à celui du premier de l’épreuve augmenté de 50%).
  • @VendéeGlob

     

 

Une lecture du règlement contestable

Banque Populaire se défend, invoquant le fait que Clarisse Crémer n’ait pas assez navigué en raison de son congé maternité, elle aurait donc trop de retard pour se qualifier, or le nombre ne milles parcourus ne sera pris en compte que si le nombre de participants dépasse les 40 bateaux, « une situation très peu probable » selon Alain Lebœuf. Lors de la dernière édition en 2020, 33 voiliers ont pris le départ de la course.

Des navigatrices mieux protégées en 2028

Afin de mieux protéger les futures concurrentes, la direction du Vendée Globe réfléchit à un nouveau règlement pour l’édition 2028. Depuis l’automne, une concertation a été lancée avec des médecins, des gynécologues, des sportives et des juristes afin de présenter un texte qui permette aux navigatrices d’avoir un enfant sans être désavantagée par rapport aux hommes pour leur qualification.  

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don