Accueil
Var : le Département veut redonner au débarquement de Provence sa place dans l’histoire
Partager

Var : le Département veut redonner au débarquement de Provence sa place dans l’histoire

RCF Méditerranée, le 12 juin 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Les Dossiers de la Rédac La route du débarquement et de la libération

Il lance pour cela un projet intitulé La route du débarquement et de la libération.

@TS @TS

Il a joué un rôle majeur dans la libération de la France et pourtant son histoire est bien moins connue que celle de son homologue de Normandie : le débarquement de Provence. A l'occasion de son 80e anniversaire l'an prochain, le Département du Var entend bien lui offrir la notoriété qu'il mérité. Il lance pour cela un projet intitulé La route du débarquement et de la libération. Concrètement, un itinéraire entre les différentes communes concernées par cette page de l'histoire, de la Croix-Valmer, au Lavandou en passant par Cavalaire-sur-Mer ou Bormes-les-Mimosas va notamment être créé. Le Département encourage les villes qui en possède à mettre en valeur des vestiges de l'époque. Une application va aussi voir le jour comme l’explique Philippe Leonelli, maire de Cavalaire et conseiller départemental en charge de ce projet : « cette application, de manière virtuelle, pourra nous placer sur différents lieux. Et nous pourrons, avec une tablette ou son smartphone, voir ce qu’il s’y est passé. Il y avait tant de bateaux, tant de soldats qui ont débarqué, … »

 

Il y a plusieurs débarquements. Il y a celui que l’on décrit techniquement et celui des rencontres, qui a créé des choses, des familles

 

 

Le Département lance également une grande collecte d’archives afin de réaliser des expositions. « Moi j’ai par exemple gardé tous les courriers que mon papa écrivait à ma maman pour entretenir la flamme je suppose avec la petite postière qu’il avait rencontré. On a besoin de cette mémoire parce qu’il y a plusieurs débarquements. Il y a celui que l’on décrit techniquement et celui des rencontres, celui qui a créé des choses, des familles. Je crois que des histoires comme ça il y en a plein », raconte Philippe Leonelli.

 

@TS

 

Pour le Département, ce projet est aussi l'occasion de développer un autre tourisme, en attirant par exemple des Américains, « très attachés à la mémoire » estime Jean Louis Masson, son président.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don