Accueil
Var : la deuxième plus grande fresque de Street Art en France est à Fréjus

Var : la deuxième plus grande fresque de Street Art en France est à Fréjus

Un article rédigé par Valentin Tricon - RCF Méditerranée, le 29 mars 2024  -  Modifié le 29 mars 2024
Les Dossiers de la Rédac Reportage : La deuxième plus grande fresque de France signée César Malfi.

César Malfi, street artiste connu pour ses oeuvres à Nice et Paris, réalise en ce moment une fresque de 120 mètres de long sur les murs d'un hangar à la Base Nature de Fréjus. Une commande de la ville, destinée à devenir la deuxième plus grande fresque de Street Art en France. Zoom.

César Malfi, street artiste basé à Nice et à Paris, en action à Fréjus. César Malfi, street artiste basé à Nice et à Paris, en action à Fréjus.

120 mètres de long, plus de 10 mètres de haut. Voilà les dimensions gargantuesques de cette fresque réalisée en ce moment-même par César Malfi, street artiste déjà bien connu à Nice et à Paris pour ses réalisations murales. 

Cette fresque, deuxième plus grande de France, est située à Fréjus, sur les murs du hangar Caquot à l'entrée de la Base Nature François Léotard. Il s'agit d'une commande de la ville, qui souhaitait embellir la zone.

Son nom est L'Intrépide. Je voulais représenter la force et le courage historique de cette ville et de ces habitants. Dans son histoire, Fréjus se relève toujours après être tombée

 

"Je me suis inspiré de toute l'histoire de Fréjus"

Depuis début mars, l'artiste s'affaire à terminer cette oeuvre. Ses outils ? Une nacelle, qui lui permet de se déplacer sur toutes les zones de la façade du hangar, ainsi qu'un nombre incalculable de bombes de peintures. 

"J'ai fait une sorte de résidence où je me suis inspiré de toute l'histoire de Fréjus pour réussir à construire un concept et une oeuvre", explique César Malfi. Sur fond bleu, parfois avec de vives couleurs et des formes de style "naïfs", L'Intrépide présente 4 portraits réalistes en noirs et blancs. D'abord celui de Jules César, sur lequel l'artiste est en train de travailler,  un représentant l'époque Napoléonienne, puis de Roland Garros et enfin de Jean Cocteau.

Au 29 mars, il ne reste plus que "quelques jours de boulots pour finir deux portraits", lance l'artiste. Même s'il est possible de venir voir l'oeuvre dans son intégralité, l'inauguration de L'Intrépide est prévue le 24 mai. César Malfi promet "une grande journée remplie de surprises".

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Les Dossiers de la Rédac
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Les Dossiers de la Rédac

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don