Partager

Une vingtaine de jeunes de l’Isère ont rencontré le pape François

Un article rédigé par Jean-Baptiste Le Roux - RCF,  -  Modifié le 20 septembre 2018
Le Saint Père a accordé une audience privée exceptionnelle à une vingtaine de jeunes Isérois, afin d’échanger avec eux sur la place des jeunes dans l’Église.
podcast image par défaut

Le synode sur les jeunes approche, et les JMJ de Panama également. Mais la jeunesse s’est déjà invitée au Vatican. Lundi 17 septembre dernier, une vingtaine de jeunes de l’Isère ont été reçus par le pape François lors d’une audience privée exceptionnelle. Le Saint Père les a reçus afin d’échanger avec eux sur la place de la jeunesse au sein de l’Église.

Une audience de plus d’une heure. À la sortie de cette audience privée, certains, à l’image de Noémie, avaient toujours un peu de mal à y croire. "On ne comprenait pas trop ce qui nous arrivait. On s’est tous regardé. On s’est dit qu’il est tellement humble de venir nous saluer comme ça. C’était très impressionnant" raconte la lycéenne au micro de Bérénice Charles.

Il faut dire que cette rencontre exceptionnelle est l’aboutissement d’une démarche d’un an. Une année pendant laquelle ils ont parcouru le diocèse pour récolter la parole de leur génération au sujet de l’Église. Aujourd’hui, ils étaient chargés de transmettre ce message au pape. Ils étaient accompagnés du père Emmanuel Decaux, responsable de la pastorale des jeunes du diocèse de Grenoble-Vienne.

"On a dit au pape que comme il avait annoncé la tenue d’un synode, notre Eglise diocésaine a fait le choix de se mettre en route pendant un an. Il a été assez surpris. Pour moi, c’est un peu une confirmation de l’intuition que l’on a eu. Et cela vient appuyer certains points de la parole des jeunes. Il a répondu à chacune de nos questions de manière assez précise. Une chose sur laquelle il a beaucoup insisté sur la manière d’être avec les personnes, c’est la question de la proximité" explique notamment le prêtre.

La jeune délégation est rentrée en France mardi dernier. Elle s’est engagée à organiser une fête à la Toussaint pour partager cette expérience.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don