Accueil
Une journée pour rendre hommage à la police nationale
Partager

Une journée pour rendre hommage à la police nationale

Un article rédigé par Magali Santulli - RCF Lorraine Nancy, le 12 juillet 2022  -  Modifié le 12 juillet 2022

Depuis deux ans, la Journée de la police nationale est commémorée le 9 juillet. L'occasion d'honorer la mémoire des policiers décédés en service, de rendre hommage aux blessés, mais aussi de promouvoir les femmes et les hommes qui ont fait le choix de cette voie professionnelle.

© Magali Santulli © Magali Santulli

La date du 9 juillet fait écho à la loi du 9 juillet 1966 qui a fondé la police nationale contemporaine en rassemblant les personnels de la sûreté nationale et de la préfecture de police. “Cette journée instaurée pour la première fois en 2021 a deux objectifs, indique Anne Carli, directrice de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle. Il s’agit d’une part de rendre hommage aux forces de sécurité intérieure, aux policiers qui sont les garants de l’ordre, mais aussi de la cohésion de la société et de la nation. C’est d’autre part l’occasion de rendre hommage aux morts de la police nationale qui sont décédés dans le cadre du service”. 

 

Un message de reconnaissance

A l’occasion de cette journée d’hommage, Anne Carli a présidé une cérémonie sur le parvis de l’hôtel de police Lobau à Nancy. “Je souhaite faire passer un message de reconnaissance et de confiance. Il est important pour moi d’être présente aux côtés des policiers. Car l’Etat est réellement présent, et pas seulement lors de cette journée. Nous réalisons de nombreuses interventions communes et nous leur manifestons notre soutien et notre écoute de manière régulière”. 

 

L’importance de renforcer l’accueil des victimes

Anne Carli a souhaité saluer la présence importante des policiers, notamment auprès des victimes. “Ils sont particulièrement actifs dans l’accueil au sein des commissariats de personnes victimes de violences intrafamiliales. Car c’est une grosse difficulté que l’on a dans le département, et en France également”. Les violences intrafamiliales ont en effet explosé suite aux différents confinements. “Les policiers ont su réinventer leur dispositif d’accueil pour être en mesure de recevoir toutes les personnes vulnérables”.  

 

© Magali Santulli
© Magali Santulli
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don