Accueil
Un nouveau vitrail dans une église anglicane pour faire mémoire de l'épidémie de Covid

Un nouveau vitrail dans une église anglicane pour faire mémoire de l'épidémie de Covid

RCF, le 24 août 2023  -  Modifié le 25 août 2023
L'actu chrétienne Des vitraux sur la pandémie de covid dans une Eglise Anglicane

Une femme portant un masque, des rues désertes, des soignants au chevet d'un malade à l'hôpital... Ces scènes de la vie quotidienne durant la pandémie de Covid figurent désormais sur un vitrail. Il a été posé en juillet dernier dans une église anglicane en Angleterre. 

Un vitrail qui célèbre le soin ©Page Facebook de St Mary's and St Andrew's Church, Whittlesford Un vitrail qui célèbre le soin ©Page Facebook de St Mary's and St Andrew's Church, Whittlesford

 

Whittlesford, un petit village du Cambridgeshire, au Royaume-Uni, fait parler de lui. La raison ? Un vitrail insolite a été installé en juillet dernier dans son église. Désormais, à St Mary and St Andrew, les fidèles peuvent admirer des scènes de la vie quotidienne durant la pandémie de Covid.

 

 

 

L’épidémie de Covid, un sujet de vitrail

 

Le fameux vitrail a été installé en juillet dernier, à l’occasion du 1000e anniversaire de la consécration de la paroisse de Whittlesford, non loin de Cambridge. "Nous avons lancé de très grosses rénovations, notamment en commandant de nouveaux vitraux, explique la révérende Olivia Coles, prêtre de l’Église anglicane, nous voulions faire un cadeau à notre communauté."

 

Si ce vitrail fait beaucoup parler de lui sur internet, c’est parce qu’il a un caractère insolite : il représente des scènes de la vie quotidienne durant la pandémie de Covid-19. "Nous avons été touchés comme le monde entier par le Covid et nous voulions rendre hommage aux soins apportés à tous ceux touchés durant la pandémie", rapporte Olivia Coles. Rendre hommage et garder une trace, un souvenir, de cette période marquante de la vie du village, autant par la souffrance vécue que par les liens qui se sont tissés. "Nous avons mis en place un réseau de volontaires pour prendre soin les uns des autres", se souvient la révérende Coles. 

 

 

 

→ À LIRE : Édito de Véronique Margron - Covid-19 : trois ans après, toujours pas de journée mémorielle

 

 

 

Un vitrail qui célèbre le soin

 

Les habitants l’appellent le "Caring Stained glass window". Le "vitrail du soin" est composé de deux parties. "L’idée était de montrer sur le côté gauche la campagne et le village en hiver", décrit Benjamin Finn, le maître-verrier qui a réalisé le vitrail. Sur l’une des petites vignettes, "on voit quelqu’un qui distribue des courses à une vieille dame, elle porte un masque". L’artiste a voulu représenter "la souffrance, la maladie, les temps troublés et les difficultés". La partie droite, où domine la couleur verte, célèbre le printemps avec à la fois l’idée de renouveau et de rassemblement. On y voit "une fête où les gens se parlent".

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don