Accueil
Un martyr du Pas-de-calais canonisé dimanche
Partager

Un martyr du Pas-de-calais canonisé dimanche

Un article rédigé par Clémence de Baudus - RCF Hauts de France,  -  Modifié le 13 octobre 2016
Salomon Leclercq, prêtre de la congrégation des Frères des écoles chrétiennes, est d'origine boulonnaise et sera canonisé dimanche à Rome.
yvesdaoudal.hautetfort.com yvesdaoudal.hautetfort.com

Né à Boulogne en 1745, Nicolas Leclercq entre chez les Frères des écoles chrétiennes en 1767 et prend le nom de Frère Salomon. Cette congrégation créée par Jean-Baptiste de la Salle au XVIIe siècle est vouée à l'éducation en milieu populaire.
En octobre 1790, Frère Salomon est  secrétaire du supérieur général de sa congrégation. La constitution civile du clergé oblige les religieux à prêter serment à l'Etat révolutionnaire et à renoncer à leur soumission au Pape. Salomon comme de nombreux autres prêtres et religieux, se cache auprès des Carmes à Paris.
En 1792, après l'arrestation de Louis XVI, un mouvement populaire assimilant les religieux à des nobles monarchistes dénonce tous les religieux, notamment ceux cachés au couvent des Carmes de Paris. Salomon et ses compagnons sont enfermés à la prison des carmes puis massacrés un à un.

Appelés les "martyrs des Carmes", ils ont été béatifiés par le Pape Pie XI en 1926. Frère Salomon est le premier martyr de sa communauté et fait donc partie des personnalités connues dans les communautés lasalliennes du monde entier. Au Vénézuela, un ermitage pour jeunes défavorisés de la banlieue de Caracas possède ainsi une effigie du bienheureux Salomon, montrant à quel point la renommée du saint a traversé les frontières.

En 2007, une petite fille de 5 ans est mordue par un serpent vénimeux près de Caracas. Alors que les médecins préconisent de l'amputer, les religieuses du foyer lasallien demandent un miracle au bienheureux Salomon dont une statue se trouve dans leur chapelle. L'état de santé de la petite fille s'améliore en deux heures: plus de fièvre puis, petit à petit, plus de symptômes. Le corps médical conclut à une "guérison inexpliquée" quand les soeurs soutiennent le miracle, finalement reconnu par l'Eglise.

A Boulogne, une statue du frère Salomon orne l'église Saint-Nicolas où Nicolas Leclercq a été baptisé. Les boulonnais connaissent très peu ce saint local, le premier local à être reconnu saint par l'Eglise depuis Saint Benoît Labre canonisé en 1888.

Grâce à sa canonisation, le frère Salomon renait: de Boulogne à Caracas, l'église réveille la ferveur pour ce martyr proche des enfants pauvres qui a refusé de renoncer à sa foi.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don