Accueil
RCF Un jour, une circonscription : les enjeux dans la 6E circonscription de Haute-Savoie

Un jour, une circonscription : les enjeux dans la 6E circonscription de Haute-Savoie

Un article rédigé par Victorien Duchet - RCF Haute-Savoie, le 26 juin 2024  -  Modifié le 26 juin 2024
Journal Local · RCF Savoie Mont-Blanc Edition du mercredi 26 juin 2024 à 07h01

A quatre jours du premier tour des élections législatives, dernière ligne droite pour les candidats ! Cette semaine, la rédaction de RCF en Savoie Mont-Blanc vous aide à discerner, autour de cinq circonscriptions à enjeux ! Focus sur la 6ème circonscription de Haute-Savoie, celle de la Haute-Vallée de l'Arve, et du Pays du Mont-Blanc.

©Wikipédia ©Wikipédia

Un front républicain inexistant

Le soir de la dissolution, il espérait un front républicain derrière sa candidature ! Pari perdu ! Le député sortant Xavier Roseren devra composer avec un candidat investi par les
Républicains. Cyrille du Peloux, conseiller municipal minoritaire à Saint-Gervais. A 70 ans, ce dirigeant de start-up se présente comme le « candidat de la raison ». Avec un programme résolument à droite, la sécurité, l’éducation, et la décentralisation. Le contre-pied de la politique d’un Xavier Roseren, jugée « trop à gauche » par certains cadres LR de Haute-Savoie. Le candidat de la majorité présidentielle défend son bilan. La surtaxe des résidences
secondaires, et la baisse du chômage. Il se présente comme « le seul candidat à pouvoir faire barrage aux extrêmes »

La tentation du vote RN 

53% à Magland, 33% à Sallanches, 32% à Passy, dans la 6ème circonscription de Haute-Savoie, le vote RN séduit. Seules 3 communes n’ont pas placé Bardella en tête. C’est sur cette
dynamique, lancée en son temps par Dominique Martin, que veut surfer le médiatique
magistrat parisien Charles Prats, investi « Union de l’Extrême-Droite ». En 2022, ce résident secondaire aux Gets et ancien du RPR avait recueilli 3,8% des suffrages, sous l’étiquette centriste de l’UDI. Deux ans plus tard, il souhaite donner une majorité à Jordan Bardella, pour, dit-il, "fermer l’incinérateur de Passy, et redresser les finances de la France". A gauche, Alain Roubian, 55 ans, investi par le Nouveau Front Populaire. Né en Haute-Savoie, résident à Annecy, un parcours professionnel à Paris, Alain Roubian réfute tout parachutage ! « Ce type
d’attaque, c’est de la politique des années 80 »
, balaye-t-il d’un revers de main. Sur le fond, ce père de trois enfants souhaite "des mesures plus contraignantes sur la qualité de l’air, et défend l’idée d’un référendum local pour ou contre les JO 2030 dans les Alpes françaises". A noter également la candidature Lutte Ouvrière d’Alexandre Demeure, déjà candidat en 2022.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

© Le Journal Local (RCF Savoie-Mont-Blanc)
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Journal Local · RCF Savoie Mont-Blanc

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don