Accueil
Un jeune azuréen foule le tapis rouge du Festival de Cannes

Un jeune azuréen foule le tapis rouge du Festival de Cannes

Un article rédigé par Océane Boisseleau - RCF Nice Côte d'Azur, le 29 mai 2023  -  Modifié le 9 janvier 2024
L'info de la Côte d'Azur Un jeune azuréen foule le tapis rouge du Festival de Cannes

C'est la 7e édition du concours Projet Moteur! qui récompense les jeunes créateurs de films au Festival de Cannes. Cette année, la règle était de produire un film d'1 minute 30 sur une personne inspirante. 25 lauréats sur plus de 500 participants ont été sélectionnés par un Jury. David Arnaudo, 22 ans, a réalisé un court-métrage poétique sur son grand-père décédé. Un hommage que le jeune homme de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes) a voulu transmettre à travers l'objectif de sa caméra.
 

David Arnaudo, lauréat du concours Projet Moteur!, à son arrivée à la gare de Cannes mercredi 24 mai. © RCF O.B David Arnaudo, lauréat du concours Projet Moteur!, à son arrivée à la gare de Cannes mercredi 24 mai. © RCF O.B

 

Dans le cadre du Projet Moteur! au Festival de Cannes, 25 jeunes réalisateurs d'un court métrage d'1 minute 30 ont été invité à monter les marches du Palais des Festivals. Ils ont foulé le célèbre tapis rouge pour assister à la remise des prix par Thierry Frémaux jeudi 25 mai.

 

 

 

« David et son grand-père », un hommage visuel mémorable

 

 

 

David a perdu son grand-père des suites d'un cancer. Et s'il a choisi de faire de lui le protagoniste de son court-métrage, c'est pour honorer les souvenirs qui ont bercé sa jeunesse.

 

 

 

J'avais besoin de mettre en images ce que m'a apporté mon grand-père comme joie dans mon enfance 

 

 

 

 

 

Un bel adieu à son grand-père pour l'ex étudiant de l'ESRA, école d'audiovisuel de Nice, féru de cinéma. Pour réaliser le court-métrage, les participants pouvaient aussi bien utiliser leur smartphone qu'une caméra. Un critère déterminant pour David.« On pouvait filmer avec une caméra et ça, ça me tenait un peu à coeur étant donné que je faisais mes études là-dedans. »

 

 

 

Un tapis rouge déjà fréquenté

 

 


Le Festival de Cannes, David Arnaudo y avait déjà participé en tant que professionnel. La première fois qu'il l'a découvert, c'était en tant qu'assistant projectionniste. Et une seconde fois en tant que stagiaire. Mais jamais en tant que vedette. « Là, me dire que j'y avais une troisième et grâce à mon film, ça me fait extrêmement plaisir. » Peut-être est-ce là, le début d'une grande carrière pour lui.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don