Accueil
Un élu du Cher lance la "Fédération Française des Trucs qui marchent"
Partager

Un élu du Cher lance la "Fédération Française des Trucs qui marchent"

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry, le 29 novembre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
3 questions à (Berry) Un jeune élu du Cher lance la "Fédération Française des trucs qui marchent"

Vous connaissez sans doute la Fédération Française de Football, de Rugby ou de Cyclisme... Mais avez-vous déjà entendu parler de la Fédération Française des "Trucs qui marchent" ? Rien à voir avec le sport : il s'agit d'un projet lancé par un jeune élu du département du Cher, parti faire un tour de France à la recherche d'initiatives locales.

© Raphaël Ruegger. © Raphaël Ruegger.

« J'ai envie de redonner aux élus des raisons d'y croire, de croire en leurs bonnes idées » nous confiait Raphaël Ruegger en février dernier, avant de se lancer sur les routes de France à bord de sa Clio. 10 mois et 20 000 kilomètres plus tard, le jeune conseiller municipal de Neuvy-sur-Barangeon a bouclé son tour de France, en chasse de bonnes idées portées par des élus. « J'ai crevé deux fois ! » s'amuse le jeune homme de 22 ans. Il a surtout rencontré environ 200 élus dans une cinquantaine de départements du pays : « J'ai vu des initiatives inspirantes à l'échelle de la ruralité, des villes moyennes, de banlieues ou des grandes métropoles... Partout sur notre territoire, il y a des besoins ; en partant de ce qui a déjà été fait ailleurs, on peut gagner énormément de temps dans la redynamisation, dans la transformation de nos territoires. »

Logement, mobilité, culture...


Parmi ces initiatives, plusieurs ont retenu l'attention de Raphaël Ruegger : « Certaines sont très inspirantes, notamment pour notre département ou notre région ! ». Exemple en Lot-et-Garonne : « Une initiative qui s'appelle "Apprentoit" : ce sont des colocations pour apprentis en centre-bourg, qui permettent de reloger des jeunes apprentis qui apprennent un métier. Ils sont logés pour moins de 100 euros par mois à proximité de leur lieu d'apprentissage ». Autre idée, du côté du sud de la Haute-Marne : « Toutes les lignes de bus ont été supprimées, les bus tournaient à vide. Ces lignes ont été remplacées par du transport à la demande, ce sont des véhicules légers qui vont chercher les habitants chez eux ». Toujours en Haute-Marne « "La beauté sauvera le monde", une initiative née à Saint-Dizier, une ville moyenne où les panneaux publicitaires sont remplacés par des œuvres d'art monumentales de grands maîtres ».

Inspirer les élus


Certains de ces projets, le conseiller municipal berrichon va « essayer de les porter dans ma commune et au-delà de ça, dans notre territoire ». Toutes ces initiatives vont être recensées sur le site internet trucsquimarchent.fr : « On va dire que ça a une fonction de plateforme » explique Raphaël Ruegger. « Pour que des élus puissent proposer des initiatives locales qu'on labellisera "Trucs qui marchent", et que d'autres élus puissent s'inspirer de ces 'trucs qui marchent" pour les dupliquer dans leur territoire ». Le site internet est déjà ouvert, mais encore en construction. Raphaël Ruegger va continuer de chercher de bonnes idées sur les territoires.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don