Accueil
Ukraine : à Kiev, le nonce apostolique a fait le choix de rester

Ukraine : à Kiev, le nonce apostolique a fait le choix de rester

Un article rédigé par Pauline de Torsiac - RCF, le 14 mars 2022  -  Modifié le 14 mars 2022
L'actu chrétienne Le rôle de l'ambassadeur du Saint Siège à Kiev

Le pape François a envoyé deux cardinaux en Ukraine pour manifester son soutien aux populations frappées par la guerre. Quant au nonce apostolique en Ukraine, il a décidé de rester à Kiev. Alors que les missiles pleuvent sur la capitale ukrainienne, il répond aux questions de RCF.
 

Mgr Visvaldas Kulbokas - Wikipedia Mgr Visvaldas Kulbokas - Wikipedia

"Des conditions désastreuses" sur place

L’ambassadeur du Saint Siège en Ukraine est à Kiev. La nonciature n’est pas située en plein centre de la capitale ukrainienne mais Mgr Visvaldas Kulbokas est témoin de cette guerre qui s’enlise depuis bientôt trois semaines. Les missiles pleuvent sur la ville et la population en fait les frais. 

"La situation est très dramatique. Pour tous ceux qui sont militaires et qui ont pour devoir de défendre leur pays. Mais encore plus pour les enfants. Je reçois parfois des informations sur des enfants d’un mois, deux mois, qui restent dans les bunkers pendant trois jours, parfois plus, sans chauffage, sans électricité. Dans des conditions désastreuses" explique-t-il au micro de Pauline de Torsiac.

"La mission d'un évêque est d'être auprès des gens"

Dans certaines localités le réseau téléphonique est coupé, l’eau commence à manquer. Et si bon nombre d’ambassades ont quitté Kiev, le représentant du Saint Siège a fait le choix de rester malgré le danger. "J’ai une mission en tant qu’ambassadeur et aussi en tant que prêtre, en tant qu’évêque. La mission d’un évêque est d’être auprès des gens. Ils ont besoin de nous. Mais nous avons besoin d’eux aussi. Quand je vois la souffrance des gens, cela m’interpelle. Chaque matin, quand je commence la Saint Messe, je sais que je prie au nom de ces gens qui souffrent aussi. C’est très important pour moi. Et je sais que c’est très important pour eux" ajoute-t-il.

Essayer de rétablir le dialogue

Le pape François a  par ailleurs envoyé deux cardinaux en Ukraine pour manifester son soutien aux populations frappées par la guerre. Quel peut être le rôle de l'Église catholique pour favoriser la paix dans ce conflit ? Réponse du nonce apostolique en Ukraine.

"Notre vocation d’Eglise est d’essayer à n’importe quel moment de rétablir le dialogue. Il y a beaucoup de catholiques en Ukraine, même si la majorité est orthodoxe. En Russie aussi. Ce n’est pas forcément facile d’accepter que le Saint Siège puisse être un médiateur. Mais nous pourrions être en position très favorable pour ce genre de mission. Nous ne sommes pas un organisme politisé.  C’est ça notre force" lance-t-il.

D'après Mgr Kulbokas, toutes les églises chrétiennes en Ukraine veulent faire preuve d’unité. Elles ont préparé une prière interconfessionnelle dans laquelle elles demandent que l’Ukraine soit sauvée face à l’invasion russe et appellent à la paix.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don