Accueil
Tugdual Derville dénonce la "fuite en avant sociale" du quinquennat Hollande
Partager

Tugdual Derville dénonce la "fuite en avant sociale" du quinquennat Hollande

RCF,  -  Modifié le 26 juin 2021
L'Invité de la Matinale Tugdual Derville dénonce la fuite en avant sociale du quinquennat Hollande
A l’approche de l’élection présidentielle, Alliance Vita diffuse un "Bilan occulté du quinquennat de François Hollande".
podcast image par défaut

A cette occasion, Alliance Vita détaille plus de 30 mesures prises par le gouvernement et qui fragilisent, selon l’association, notre société.

 

Alliance Vita dénonce la déconstruction des repères sociaux

Alliance Vita a ainsi comptabilisé, sur les cinq ans du quinquennat Hollande, plus de trente mesures qui ont fragilisé, selon elle, les repères structurants de la société. Des mesures qui ont touché la famille, la filiation, la conception de la vie, de son commencement à sa fin. "On a été assez surpris en faisant le bilan. Il s’agit de 36 mesures. Elles répondent à une théorisation qui est connue, celle de la déconstruction de tous ces repères qui sont à nos yeux essentiels : la protection des plus fragiles, d’où nous venons etc. Dans le détail de ces mesures, nous apercevons qu’il y a au fond une volonté de ne pas respecter ce qui solidifie la position des plus fragiles" explique Tugdual Derville.

Le délégué général d’Alliance Vita "explique que cette déconstruction a été théorisée, mais que c’est souvent pour masquer les difficultés sociales et économiques que les gouvernements ancrés à gauche vont dans une sorte de fuite en avant sociale. Comme s’il y avait nécessité de marquer son territoire, avec des lois qui vont de plus en plus loin. Arrêtons cette fuite en avant, quels que soient les candidats !"

Quatre mesures pour protéger la personne humaine

Alliance Vita déplore que ces thématiques ne soient pas plus abordées durant la campagne présidentielle. "Nous sommes tous désolés de voir comment la campagne s’est construite. Non seulement les sujets de fond ne sont pas abordés, mais ces sujets là représentent une patate chaude pour certains. Ils ne veulent pas les aborder car ils ont peur des effets que cela provoquerait. Mais quand on interroge les Français, on s’aperçoit que beaucoup seraient favorables à une autre forme de politique, une politique qui protège du scientisme, où on oserait dire que l’on souhaite protéger les femmes et les familles, une politique où les personnes se sentiraient protégées en fin de vie par des soins palliatifs établis sur tout le territoire" plaide encore Tugdual Derville.

Alliance Vita lance donc un programme de soutien à la vie et à la famille. "Nous avons nos volontaires qui diffusent un million de tracts dans la rue, réclamant une politique respectueuse de la condition humaine. Nous réclamons quatre mesures toutes simples : protéger l’être humain surtout lorsqu’il est en situation de fragilité, soutenir les familles, accompagner les personnes les plus démunies et relever le défi technologique en faisant en sorte que la technologie serve la personne et non l’inverse" réclame le délégué général d’Alliance Vita. 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don