Accueil
Trophée des Normands : le Havre corrige Malherbe
Partager

Trophée des Normands : le Havre corrige Malherbe

Un article rédigé par Julie Menard - RCF Calvados-Manche,  -  Modifié le 21 juillet 2018
La 14e édition du Trophée des Normands opposait le SMC et le HAC au stade Pierre Comte de Vire. Premier vrai match de préparation pour Caen qui a sombré face à des Havrais très en forme.
2018 RCF - Le Trophée des Normands, créé en 2006 par l'Union des journalistes sportifs, oppose le SMC au HAC. 2018 RCF - Le Trophée des Normands, créé en 2006 par l'Union des journalistes sportifs, oppose le SMC au HAC.

Pour la quatorzième édition du Trophée des Normands qui oppose le Stade Malherbe de Caen et le Havre Athlétic Club, le spectacle était au rendez vous. Mais ce n'était peut-être pas celui attendu par les 1700 supporters présents. Avec six buts au compteur, le Havre a su corriger le Stade Malherbe, huit fois vainqueur du trophée et tenant du titre. 

La première mi-temps fut laborieuse pour les deux équipes. Peu d'action et un seul but inscrit. Malgré une défense solide, les Caennais encaissent le premier but à la 18e minute. Après une main dans la surface de Prince Oniangué, nouvelle recrue du SMC, le capitaine havrais Alexandre Bonnet transforme le penalty. 

Plus difficile en revanche pour les Malherbistes de se créer des occasions en attaque. Et après le retour du vestiare et un remaniement de l'équipe, le SMC coule et encaisse cinq buts par des Havrais mieux préparés. Barnabas Bese inscrit le deuxième but à la 55e minute. 
 

une deuxième mi-temps à sens unique

A l'heure de jeu, l'entraîneur du SMC Fabien Mercadal effectue de nombreux changements et remplace tous les titulaires par des jeunes du centre de formation. Le Havre profitera du manque d'expérience et de la faiblesse défensive de la jeune équipe pour enfoncer le clou. A la 74e minute, l'ex-caennais Hervé Bazile marque le troisième but de la rencontre. 

Alimami Gory s'offrira lui un doublé en marquant à la 76e et à la 79e. Impossible pour les Caennais de revenir au score. Ils sont même poussés à la faute avec un mauvais tacle d'Issa Marega en surface sur Bevic Moussiti Oko à la 83e. L'attaquant transforme le penalty et cloue le match avec le sixième et dernier but. 

Le SMC s'incline donc contre une équipe havraise mieux préparée (elle reprend le championnat de la Ligue 2 dans une semaine alors que Caen reprendra la Ligue 1 le 10 août). 
 


© 2018 RCF - Le coach Fabien Mercadal en discussion avec Frédéric Guilbert et Ronny Rodelin. 

 

NE PAS RETENIR LE SCORE

Pour le président Gilles Sergent, pas de quoi s'inquiéter. "Un résultat n'est jamais anecdotique mais il y avait une grande différence de préparation entre les deux équipes. Nous sommes au milieu de la préparation avec encore trois matchs amicaux. Jusqu'à la soixantième minute c'était relativement cohérent. Fabien Mercadal s'attendait à cette différence de préparation. Il n'y a pas d'inquiétude à avoir. On attend encore de nouvelles recrues. L'objectif c'est trois joueurs supplémentaires d'ici le début de la saison."

Le coach Fabien Mercadal assume la responsabilité de la lourde défaite. "On voulait gagner ce match mais on a fait le choix de préparer la saison donc on a fait tourner l'équipe. On avait envie d'offir un beau match à nos supporters. Le travail nous a alourdit, c'est notre deuxième match et on sort d'un stage. Je l'assume totalement : on a préféré protéger les garçons dans leur intégrité physique plutôt que de jouer avec eux et avec leur santé. On n'est pas encore en mode compétition et c'est pour ça qu'on est menés à la mi-temps. La deuxième mi-temps était difficile car il y avait un trop gros déséquilibre. On sait où on veut aller, on sera prêt un peu plus tard."

Premier match avec le SMC pour Prince Oniangué, de retour à Caen puisqu'il avait été formé au club caennais. "On apprend à se connaître, les matchs de préparation c'est fait pour ça. Il manque de la vivacité mais c'est normal, on n'a pas encore travailler l'explosivité. Je ne suis pas inquiet. Mercredi on a un autre match, ça va nous permettre de basculer dans la compétition rapidement."

Prochain rendez-vous pour le Stade Malherbe de Caen : mercredi 25 juillet contre Angers SCO à Sablé-sur-Sarthe. Face à une équipe de Ligue 1 dont la préparation devrait être similaire, les Caennais devront montrer un autre visage. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don