Accueil
Trois questions à... Frédéric Pierru
Partager

Trois questions à... Frédéric Pierru

Un article rédigé par Florence Gault - RCF,  -  Modifié le 19 septembre 2018
Urgences "engorgées", psychiatrie "en crise", étudiants en médecine "qui souffrent" : Emmanuel Macron présente, ce mardi, son plan pour réformer un système de santé à bout de souffle.
podcast image par défaut

Moins d'une semaine après son plan pauvreté, Emmanuel Macron dévoile donc son plan hôpital. Le président  promet pourtant de soigner les maux d’un système de santé à bout de souffle. Urgences "engorgées", psychiatrie "en crise", étudiants en médecine "qui souffrent" : ces dernières semaines, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a multiplié les diagnostics alarmants. « Ce qui a changé, c’est que tout le monde s’accorde aujourd’hui sur ce qu’il faudrait faire, alors on va le faire », assure-t-on à l’Elysée. 
Pour Frédéric Pierru, chercheur au CNRS, spécialiste des politiques de santé et des réformes de la protection sociale, cela risque bien de ressembler à un "énième plan".
Parmi les mesures envisagées. Emmanuel Macron va annoncer  la suppression pure et simple du numerus clausus. Il s'agit d'un quota annuel d'étudiants qui limite actuellement le nombre d'élèves pouvant être admis en deuxième années de médecine.
Le plan prévoit également une refonte de la carte hospitalière et la création de centres de santé de proximité, maillon intermédiaire entre l'hôpital et les cabinets de ville.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don