Accueil
Tara : une nouvelle mission en Afrique pour la goélette scientifique

Tara : une nouvelle mission en Afrique pour la goélette scientifique

Un article rédigé par Claire le Parc - RCF Côtes d'Armor, le 15 avril 2022  -  Modifié le 15 avril 2022

Nouvelle et dernière étape pour l’équipage de Tara. Partie de Lorient en décembre 2020, la goélette scientifique arrivera le 23 avril sur la côte ouest africaine et y restera 5 mois. Les scientifiques présents à bord poursuivrons sur place leur étude du microbiome marin, ce peuple invisible et pourtant essentiel à la vie sur terre.

 


 

©Fondation Tara Océan ©Fondation Tara Océan

La goélette de la Fondation Tara Océan a déjà parcouru plus de 53 000 kms, elle entame la dernière étape de sa mission Microbiomes. Au programme : l’étude de la côte ouest africaine. Depuis qu’il a quitté Lorient, il y a 1 an et demi, le bateau-laboratoire a étudié les eaux chiliennes, caribéennes, brésiliennes et argentines puis a effectué une mission en Mer de Weddell en Antarctique. L’équipe scientifique achèvera son programme par l’étude de zones parmi les plus productives de la planète, comme le courant du Benguela et les côtes sénégalaises. Elle analysera également l’influence de trois des principaux fleuves africains sur l’Océan Atlantique.

Au cours des cinq prochains mois, Tara passera par sept pays : l’Afrique du Sud, la Namibie, l’Angola, la République Démocratique du Congo, la République du Congo, la Gambie, et le Sénégal.

Établir des collaborations scientifiques

 

« Avec cette expédition nous souhaitons établir des collaborations avec la communauté scientifique africaine et partager les données qui seront produites. C’est un enjeu important pour l'Afrique pour établir un état des lieux de la santé des écosystèmes marins et prendre les mesures pour les protéger », explique Romy Hentinger, directrice du pôle plaidoyer à la Fondation Tara Océan.

De retour à Lorient le 15 octobre

 

Chaque escale sera également l’occasion de sensibiliser le plus grand nombre et d’organiser des rencontres autour de la préservation de l’océan. L’équipage pourra ainsi échanger avec le grand public, les scolaires, la communauté scientifique et les décideurs politiques. « Les escales de la goélette Tara sont des moments forts de partage et d’émerveillement de l’océan », confie Romy Hentinger. Le bateau-laboratoire est attendu le 23 avril à Cap Town. Son retour, à Lorient, est prévu le 15 octobre. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don